PUBLICITÉ

Sit-in bloc patriotique : Toutes les entrées de la CENI barricadées par la Police

Toutes les entrées menant vers la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), dans la commune de la Gombe, sont barricades par les éléments de la Police nationale congolaise depuis tôt de ce lundi 22 novembre, jour du sit-in des forces vives de la société civile et des partis politiques devant cette institution d’appui à la démocratie.

Interrogé, le député national Fidèle Likinda du Front Commun pour le Congo de Joseph Kabila, estime « qu’il n’y a pas un état de droit » en République démocratique du Congo.

« Il n’y a pas un état de droit en République démocratique du Congo, c’est pire encore parce que si on avait un état de droit, on devrait d’abord respecter la constitution et les lois de la République. Nous sommes un régime d’information et je crois que les organisateurs avaient déjà informé les autorités urbaines pour encadrer et sécuriser les manifestants mais à notre grand étonnement il y a ce dispositif comme si nous étions dans une guerre », confie-t-il à POLITICO.CD dans le périmètre de la CENI.

La manifestation de ce jour a été interdite par le Gouvernement provincial. La police promettait d’user de « tous les moyens constitutionnels pour maintenir l’ordre » dans le périmètre de la CENI.

Stéphie MUKINZI

- Publicité -

EN CONTINU