PUBLICITÉ

RDC : L’ONU condamne les violences perpétrées à Beni

David MCLACHAN-KARR, coordonnateur humanitaire de l’ONU en RDC condamne, dans un communiqué samedi, les violences faites aux différentes personnes à Béni, dans le grand Nord-Kivu.

Selon la source, près de 12.000 personnes sont dans les conditions sanitaires déplorables, c’est ainsi que David MCLACHLAN-KARR, appelle toutes les parties à respecter leurs engagements.

Depuis le début de cette année, plus de 700.000 personnes déplacées internes ont été recensées dans cette partie du pays. Des milliers de personnes et familles ne peuvent se nourrir et sont sans abris.

Par ailleurs, le Réseau des droits de l’homme au Nord-Kivu (REDHO), dénonce des violations graves à l’égard des enfants.

REDHO invite, le gouvernement, à l’occasion de la journée internationale de l’enfant, à tout mettre en œuvre pour sauvegarder les droits des enfants.

A l’occasion de la célébration le 20 novembre 2021 de la Journée mondiale de l’enfant, le chef de la section Protection de l’enfant de la Monusco, Mathieu Ngongokoni, a appelé, par ailleurs, les associations des jeunes à se mobiliser pour la lutte notamment contre la santé mentale.

Au sujet des statistiques des violations des droits des enfants, Mathieu Ngongokoni, a dit, en se référant au système de collecte des informations sur les enfants, que son organisme, l’UNICEF et des ONG, notamment ont documenté 2066 violations, particulièrement 293 violences sexuelles faites aux enfants par les groupes armés.

La Journée mondiale de l’enfant est célébrée cette année sous le thème « Engagement des jeunes face aux enjeux climatiques ». Elle avait été décidée par le Conseil de sécurité de l’ONU en 1989 en rapport avec la convention internationale des droits de l’enfant.

Stéphie MUKINZI & ACP

- Publicité -

EN CONTINU