PUBLICITÉ

Kinshasa: Malgré l’interdiction du Gouverneur, le bloc patriotique maintient son sit-in prévu ce lundi devant la CENI

C’est un véritable bras de fer qui est entrain de s’ériger entre les autorités provinciales de Kinshasa d’une part, et d’autre part, les forces politiques et sociales, réunies autour des laïcs protestants et catholiques, qui réclament la dépolitisation de la commission électorale nationale indépendante (CENI).

Alors que le responsable de la police de Kinshasa a confirmé l’interdiction du sit-in du bloc patriotique prévu ce lundi 22 novembre 2021 devant le siège de centrale électorale, le bloc patriotique a décidé de passer outre cette décision.

« Nous avons un message à passer par rapport à la CENI et ce message doit se passer devant la CENI. Donc, quelles que soient les conditions, jusqu’à maintenant, nous maintenons notre activité. Pourchassés ou pas, notre message sera porté », a déclaré sur Top Congo Fm, Jean-Bosco Lalo, Président du ministère des laïcs protestants ( MILAPRO).

Associé aux laïcs catholiques  du CALCC, Lamuka et le bloc kabiliste pour réclamer la dépolitisation de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), le président du MILAPRO a rapporté tout de même que les organisateurs et l’autorité provinciale ne se sont pas accordés sur la lettre d’information. Plusieurs raisons contradictoires ont été évoquées.

A l’en croire, le Gouverneur de Kinshasa a déclaré que le site de la CENI sur le Boulevard du 30 juin est une zone neutre à l’instar de la commune de Gombe où il se trouve.

« Seulement nous sommes dans un régime d’information, nous avons informé », a-t-il lancé tout en assurant n’avoir pas encore reçu la lettre interdisant ce sit-in.

«Vous constaterez que nous n’avons pas accusé réception de la lettre qui circule sur les réseaux sociaux. On ne sait donc pas d’où provient cette lettre. Certes, on a été avec l’autorité provinciale. Elle a en parlé, mais nous n’avons pas reçu la lettre », a ajouté Jean-Bosco Lalo.

Il sied de rappeler qu’en application de la décision du Gouverneur interdisant ce sit-in du bloc patriotique, le responsable de la Police ville Kinshasa, le Général Sylvano Kasongo,a promis de prendre toutes les dispositions nécessaires pour faire respecter la loi.

Carmel NDEO

- Publicité -

EN CONTINU