l'info en continu

Butembo : l’armée repousse une nouvelle attaque Maï-Maï

- Publicité-

Les présumés Maï-Maï ont attaqué dans la soirée de mardi 16 novembre, la cellule Kavale à Butembo au Nord-Kivu.

Il s’agit d’un affrontement entre une centaine de présumés miliciens Maï-Maï et les militaires des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC).

- Publicité-

Les autorités militaires indiquent que ces miliciens cherchaient à prendre le contrôle de la cellule Kavale, avant d’être repoussés farouchement par les FARDC. Suite aux détonations des armes lourdes et légères, une panique généralisée a été constaté dans les chefs des populations de Byasa, Vulindi et Furu, vers le nord de la ville de Butembo.

Une grande partie de la population est restée renfermée dans les maisons, craignant l’insécurité.

Contacté par POLITICO.CD, le commandant de l’armée à Butembo le colonel Mozebo Epape Ezekiel a confirmé l’information, tout en assurant le retour au calme.

« Il n’y a rien pour le moment, la ville n’est pas tombée après avoir été menacée. Nous sommes au contrôle de la ville. Mes éléments sont déployés partout pour traquer tout ceux qui vont tenter semer le trouble », a-t-il dit.

Il appelle la population à la collaboration avec les services de sécurité. Cependant la situation est redevenue normale ce mercredi 17 Novembre.

Ismaël Kabuyaya depuis Butembo

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU