l'info en continu

RDC: les élus du Nord-Kivu et de l’Ituri répertorient au moins 161 cas de civils tués en 13 jours

- Publicité-

Les députés nationaux du Nord-Kivu et de l’Ituri, ont réitéré leur position contre la énième prorogation de l’état de siège.

A travers une déclaration faite ce mercredi 17 novembre 2021, jour consacré à la 12e prorogation de cette mesure sécuritaire spéciale instaurée dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri depuis 6 mois, ces parlementaires fustigent la non prise en compte de leurs recommandations pour mettre fin à l’insécurité grandissante à l’Est du pays.

- Publicité-

« A ce jour de l’expiration de la durée de la 11ème prorogation, nous avons constaté avec regret que le gouvernement n’a posé aucune action concrète ou mieux aucun signal fort de nature à rencontrer nos preoccupations, que nous avons rétérées au cours de nos échanges avec le Premier Ministre accompagné des Ministres sectoriels concernés et des responsables des services spécialisés », ont-ils déploré.

Dans leur déclaration, ces élus répertorient au moins 161 cas de civils tués en 13 jours, soit 11 tués par jour sous la 11e prorogation de l’état de siège.

« Malheureusement, au cours de cette même période de la 11ème prorogation de l’état de siège, les groupes armés ont intensifié des attaques contre notre paisibile population », ont-ils déplorés.

A titre illustratif, ce caucus liste entre-autres :

  • l’attaque rebelle dans la nuit du 14 au 15 novembre qui a fait au moins 22 morts au village chabusiku, groupement Tsere, chefferie de Bahema d’Iruma en Territoire d’Irumu, en Ituri ;
  • Au moins 70 civils massacrés au village Kisunga, en chefferie de Bashu, en Territoire de Beni au Nord-Kivu ainsi qu’un centre hospitalier totalement incendié lors d’une incursion la nuit du 11 au 12 Novembre;
  • La découverte d’au moins 52 corps en décomposition dans différents villages du groupement Baba-Bangole, chefferie de Babombi, en Territoire de Mambasa, en Ituri.

Au regard de ces faits, ce caucus des parlementaires de l’Ituri et du Nord-Kivu, a réitéré son appel pressant à l’endroit du gouvernement pour mettre urgemment en œuvre les recommandations lui soumises en vue de rétablir rapidement la paix dans les 2 provinces sous état de siège.

Carmel NDEO

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU