l'info en continu

Kolwezi : le Ministre des PME lance la campagne de vulgarisation de la loi sur la sous-traitance dans le secteur privé

- Publicité-

L’Autorité de régulation de la sous-traitance dans le secteur privé (ARPS) compte faire respecter la loi n°17/001 sur la sous-traitance et ses mesures d’application, dans le cadre de sa mission régalienne de faciliter l’accès aux marchés des petites et moyennes entreprises (PME) majoritairement congolais.

A cet effet, le ministre d’Etat en charge de l’Entrepreneuriat, petites et moyennes entreprises, Eustache Muhanzi Mubembe préside un atelier de vulgarisation de la loi sur la sous-traitance dans le secteur privé à Kolwezi, dans la province du Lualaba. Il s’est engagé à faire respecter strictement cette loi qui favorise des opportunités inespérées aux entrepreneurs congolais œuvrant dans la sous-traitance. Le patron de l’Entrepreneuriat a promis de s’impliquer pour changer la donne actuelle, car les PME à capitaux majoritairement congolais, étant les bénéficiaires privilégiés de cette loi.

- Publicité-

Me Eustache Muhanzi a, ainsi appelé, les entrepreneurs à mieux s’y approprier afin de formaliser leurs entreprises. Cette mission de vulgarisation de la loi sur la sous-traitance dans le secteur privé est la réponse à la recommandation faite au ministre d’Etat à l’issue d’une question orale lui adressée à l’Assemblée nationale sur l’application de cette loi.

Au cours de cet atelier, des enseignements riches en la matière ont été dispensés tour à tour par les responsables de l’Agence nationale pour le développement de l’entrepreneuriat au Congo (ANADEC), ex-Office de promotion de petites et moyennes entreprises congolaises (OPEC) et celui de l’ARSP.

Dans son allocution, le directeur général de l’ANADEC, Ezéchiel Biduaya s’est insurgé contre le taux de chômage élevé suite aux entreprises travaillant dans l’informel, ce qui entrave la création d’une valeur ajoutée. De ce fait, il a exhorté les entrepreneurs à beaucoup plus d’imagination pour compétitionner leurs PME.

La ville de Kolwezi, capitale du cobalt et le poumon économique de la RDC grâce à ses ressources minières, a constitué la première étape de cette tournée. La gouverneure intérimaire de la province du Lualaba, Fifi Masuka, qui a assisté à cérémonie, a manifesté sa volonté à maintenir cette collaboration entre sa juridiction et le ministère de l’Entrepreneuriat. Le secteur des mines dans ce coin du pays, fait face à plusieurs irrégularités. D’où, la vulgarisation de cette loi s’avère très indispensable.

Stéphie MUKINZI

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU