PUBLICITÉ

Sit-in des médecins chirurgiens-dentistes : le Ministre Mbungani met en place un cadre de concertation pour des « solutions durables »

Venus soumettre leurs revendications relatives notamment à la régularisation de la prime des risques du quatrième trimestre 2021 (T4) et le problème de l’alignement passif des nouvelles unités, l’harmonisation de cette prime des risques d’avec leur statut professionnel, les délégués de 594 médecins chirurgiens -dentistes ont été apaisés par le Ministre de la Santé Publique, Hygiène et Prévention, Dr Jean Jacques Mbungani accompagné de la Vice-Ministre, Mme Véronique Kilumba lors d’un échange en son cabinet de travail, à l’hôtel du Gouvernement, le jeudi 11 novembre 2021.

En effet, tout est parti d’un sit-in organisé par les médecins chirurgiens-dentistes devant l’Immeuble Intelligent, où le Ministre est descendu personnellement pour s’enquérir de la situation ensemble avec la Vice-Ministre et quelques membres de son cabinet, rapporte la cellule de communication du Ministère.

Interpellé par les revendications légitimes de ce corps professionnel, le Ministre de la Santé a, indique la même source, invité dix délégués de ces syndicats de la corporation des médecins Chirurgiens-dentistes en vue d’un échange autour de leurs doléances.

Ayant écouté religieusement les différents représentants, le Ministre Mbungani a souligné l’engagement de son ministère à œuvrer pour que tous les médecins Chirurgiens-dentistes puissent recouvrer leur droit lors de l’exécution du premier trimestre du budget 2022 qui sera présenté dès la semaine prochaine à l’Assemblée nationale.

Quant à la question concernant le paiement du quatrième trimestre de l’année en cours, le Ministre a promis de prendre langue avec son collègue du Budget pour en discuter avant de revenir avec des réponses concrètes devant les syndicats.

Par ailleurs, en vue de maintenir les dialogues permanents entre les médecins chirurgiens-dentistes et le cabinet du ministre, un cadre de concertation a été mis en place. Celui-ci sera composé des délégués syndicaux de chirurgiens-dentistes et de quelques membres du cabinet du ministre.

Ce cadre de concertation permanente permettra également de traiter d’autres revendications concernant cette corporation des professionnels de santé.

Ainsi, tout en promettant d’être leur ambassadeur auprès du gouvernement de la République, le Ministre de la Santé Publique, Hygiène et Prévention, Dr Jean-Jacques Mbungani a exhorté ses interlocuteurs d’en faire autant auprès leurs bases respectives. Car, le souci du ministre est de résoudre de manière pérenne et globale tous les problèmes qui touchent le secteur de la santé en RDC.

Toutefois, il a demandé à ses interlocuteurs de faire confiance au gouvernement Sama Lukonde qui travaille durement non seulement pour résoudre les différents problèmes sociaux, mais aussi pour respecter ses engagements pris dans le cadre des accords signés avec le FMI.

Signalons que ce dialogue social entre le numéro Un de la Santé Publique, Hygiène et Prévention et les délégués syndicaux sera sanctionné par un Procès-verbal. Car, dit-on la parole s’en vole, mais les écrits restent.

Dominique Malala

- Publicité -

EN CONTINU