PUBLICITÉ

Attaque rebelle à Rutshuru : le Gouverneur Militaire Constant Ndima invite la population à faire confiance aux FARDC

Le Gouverneur militaire du Nord-Kivu, le Lieutenant-Général Constant Ndima Kongba, est arrivé à Chanzu dans le territoire de Rutshuru, la position des forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC), attaquée dans la nuit de dimanche 7 novembre 2021, par les rebelles du M23.

L’objectif de son déplacement est notamment d’encourager les militaires qui ont mis un terme à l’attaque du mouvement rebelle « M23 » et compatir avec la population.

S’adressant à cette population locale, le Lieutenant-Général Constant Ndima Kongba a rassuré que, le Président de la République Félix Tshisekedi est résolument engagé à restaurer d’une manière définitive la paix dans cette contrée. Il a aussi invité la population à soutenir les forces régulières qui veillent sur sa protection.

« Vous étiez en paix dans votre beau village exerçant dans la paix absolue vos activités , (champs, vos bétails ) mais les ennemis du développement, qui haïssent notre pays n’aiment pas que vous puissiez mener ces activités en paix et sont venus semer le trouble . Pendant que nous, nous préparions pour que nos enfants reprennent le chemin de l’école, l’ennemi est venu perturber cette quiétude, mais cette fois-ci, nous vous rassurons que, ce qui s’est passé en 2013, est passé et aujourd’hui nous sommes en 2021 et cette fois-ci, l’armée va riposter immédiatement et poursuivre ces rebelles jusqu’à leur dernier retranchement. Raison pour laquelle, le président de la République a pris la décision d’instaurer l’état de siège pour riposter sans pitié à toute provocation de l’ennemi ici à Djomba. Je vous demande d’avoir confiance en notre armée qui est au front à Chanzu pour vous protéger et défendre notre pays », a déclaré le Gouverneur militaire du Nord-Kivu.

Et de renchérir: « En sa qualité de commandant suprême des FARDC, le Chef de l’État nous avait instruit de chasser les combattants M23 de Chanzu (…)».

Le Gouverneur militaire Constant Ndima, a ainsi demandé à la population de Tchanzu de regagner son milieu de vie et continuer à faire confiance aux FARDC.

Carmel NDEO

- Publicité -

EN CONTINU