PUBLICITÉ

RDC : L’etat major général des FARDC confirment les attaques du groupe M23 à Tchanzu et Runyinyi

Dans un communiqué rendu public ce lundi 8 novembre, les forces armées de la RDC ont réagi officiellement sur les récentes attaques du groupe M23 à Tchanzu et Runyinyi. D’après le communiqué des FARDC, cette attaque avait pour but de déstabiliser le territoire de Rutshuru et ses environs dans la province du Sud-Kivu.

« Les forces armées de la RDC portent à la connaissance de l’opinion tant nationale qu’internationale que dans la nuit de dimanche 7 novembre 2021 aux environs de 22 heures, le mouvement insurrectionnel M23 a attaqué les positions de Tchanzu et de Runyonyi avec l’intention de mener d’autres actions de déstabilisation dans le territoire de Rutshuru et ailleurs dans la province », renseignent les FARDC.

Dans ce même communiqué, les FARDC ajoutent que du 2 au 3 novembre, un groupe armé, dont plusieurs membres ont été capturés par les FARDC et une bonne quantité d’armes.

« Il importe de relever par ailleurs que du 2 au 3 novembre dernier une autre aventure sans lendemain menée dans la ville de Bukavu par la milice dénommée action pour un congo nouveau, s’était soldée par la neutralisation de 6 miliciens, la capture de 36 autres et la saisie d’une importante quantité d’armes de guerre au termes d’une action militaire bien coordonnée conduite avec professionnalisme par les forces loyalistes. Présentement, Bukavu baigne dans la paix et toutes les activités reprennent », lit-on.

Les forces armés de la RDC ont tenu à préciser que « la dernière attaque du M23 à Tchanzu et ses environs, intervient au moment où la RDC s’est engagée dans la phase de mutualisation des forces avec les pays voisins pour la normalisation des relations en vue d’améliorer la situation sécuritaire dans la sous-région pour une paix durable et un développement harmonieux de nos yeux ».

Bernard MPOYI

- Publicité -

EN CONTINU