l'info en continu

La tournée de Tshisekedi permet à la RDC « de se positionner comme pays-solution aux problèmes de changement climatique » (Gouvernement)

- Publicité-

Lors de la réunion du Conseil des Ministres du vendredi 05 novembre, le Premier Ministre, Jean-Michel Sama Lukonde, est revenu sur la tournée diplomatique du Chef de l’État Félix Tshisekedi, durant laquelle il s’est rendu en Israël, à Rome (en Italie) où il a participé au Sommet du G20 et à Glasgow (en Ecosse) où se tenait la vingt-sixième session de la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques (COP26).

D’après le compte rendu de cette réunion hebdomadaire, cette tournée du Président Tshisekedi a permis, entre autres, à la RDC de se positionner comme « pays-solution » aux problèmes de changement climatique et de renforcer son plaidoyer pour le décaissement des fonds nécessaires en faveur de notre Contribution Déterminée au niveau National (CDN).

- Publicité-

Intervenant dans la même optique, Ève Bazaiba, Vice-première ministre, ministre de l’Environnement et Développement Durable, a indiqué au Conseil que pour « la première fois, la RDC a été représentée au plus haut niveau à une session de la conférence de l’ONU sur les changements climatiques ».

« La participation active du Président de la République à la COP26 a ainsi marqué le retour de notre pays dans le combat pour la préservation de notre écosystème
et la lutte contre les changements climatiques », a précisé Ève Bazaiba, citée par le compte rendu avant d’arguer « le président de la République a porté la voix du continent en présentant les solutions que l’Afrique peut apporter au problème de réchauffement climatique
de la planète ». �

Retombées de la participation du président de la République à la COP26

Durant son séjour à Glasgow, le Chef de l’État a eu des réunions en bilatéral et en multilatéral avec ses homologues. Il a également participé à des plénières officielles et publiques.

Accompagné de son homologue de le République du Congo, le Président Félix Tshisekedi a conduit la cérémonie de présentation du Fonds Bleu pour le Bassin
du Congo, un fonds international de développement qui vise à permettre aux États de la sous-région du Bassin du Congo de passer d’une économie liée à l’exploitation des forêts à une économie s’appuyant davantage sur les ressources
issues de la gestion des eaux, et notamment de celle des fleuves.

Le Président Félix Tshisekedi et le Premier Ministre Boris Johnson du Royaume-Uni au nom du Conseil d’administration de l’Initiative pour la Forêt de l’Afrique centrale (CAFI) ont signé un engagement ambitieux d’une durée de 10 ans (2021-31) pour protéger le Bassin du Congo, 2ème plus grande forêt tropicale du monde.

Cet accord multi-bailleur débloquera dans un premier temps des investissements sur le terrain évalué à 500 millions de dollars américains pour les cinq premières années.

Le Président de la République Démocratique du Congo et Président en exercice de l’Union africaine, Félix Tshisekedi, a regagné Kinshasa le jeudi 4 novembre où, une baie de foule lui a réservé un accueil chaleureux.

Carmel NDEO

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU