l'info en continu

RDC : Chérubin Okende sollicite le vote en urgence de la proposition de loi sur « l’aviation civile »

- Publicité-

Déterminé à relever le défi de son ministère, dans l’application des normes internationales de l’aviation civile en grand retard en RDC, le ministre des Transports Chérubin Okende a sollicité auprès de l’Assemblée nationale, le vote en urgence de la proposition de loi sur « l’aviation civile » afin de faire sortir la RDC de la « liste noire » de l’Union européenne (UE). Il l’a exprimé lors d’une réunion en début de semaine avec le président de l’Assemblée nationale, Christophe Mboso.

D’après Chérubin Okende, cette disposition ne permet pas à la RDC d’exploiter certains droits de trafic qu’elle dispose pourtant.

- Publicité-

« Le Congo est sur une liste noire de l’Union Européenne qui ne nous permet pas d’exploiter certains droits de trafic que nous disposons pourtant. Et le premier défi à relever, c’est par rapport à la législation. Il y a une loi sur l’aviation civile qui subit aujourd’hui la proposition d’amendement pour être au diapason des normes internationales. Et j’ai eu l’honneur de découvrir que c’est l’honorable André-Claudel Lubaya qui est auteur de cette proposition de loi. Tout comme j’ai aussi le bonheur de découvrir que pendant la présente session, cette loi est inscrite au calendrier. Voilà pourquoi je suis venu demander à l’honorable président de nous aider à faire diligence pour que cette loi soit examinée pendant cette session », a indiqué Chérubin Okende.

En outre, Chérubin Okende a voulu requérir les avis et l’adhésion de l’assemblée nationale dans l’élaboration du plan stratégique national de désenclavement du territoire national.

« Je suis en train de finaliser mon plan stratégique pour le désenclavement de notre pays. Aujourd’hui, les 2.345.400 km² ne sont pas totalement interconnectés pour charrier les personnes et les biens. Ce plan stratégique, je ne peux le réussir qu’en étant en communion avec les élus du peuple », a-t-il indiqué.

Le ministre de transport a aussi fait savoir au speaker de la chambre basse du parlement qu’il souhaite au moment venu, échanger avec les représentants du peuple à ce sujet avant de finaliser ce plan stratégique.

Carmel NDEO

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU