l'info en continu

Fonctions Publiques : augmentation du salaire de base de 45% et réduction de l’IPR de 15 à 3%

- Publicité-

Les lampions se sont éteints ce mardi 2 novembre 2021, sur les assises de la commission paritaire gouvernement – banc syndical de l’administration publique, organisées à Bibwa dans la commune de la N’sele à Kinshasa. Un protocole d’accord a été dégagé.

En effet, après une semaine d’intense travaux en commission sous la présidence du Vice-Premier Ministre, Ministre de la fonction publique, modernisation de l’administration et innovation des services publics, Jean-Pierre Lihau Ebua, un terrain d’entente a été trouvé entre les deux parties en présence.

- Publicité-

Pour les fonctionnaires de l’administration publique congolaise, c’est une bonne nouvelle. Le gouvernement de la République, a décidé d’augmenter d’une part le salaire de base de 45% et d’autre part de réduire de 15% à 3%, l’Impôt sur le Revenu Professionnel (IPR).

En ce qui concerne l’augmentation de 45% du salaire des fonctionnaires, elle sera effective à partir du deuxième trimestre de l’année 2022.

À la signature de ce nouveau protocole avec l’INAP, le gouvernement a été représenté par le VPM Jean Pierre Lihau, accompagné par le Ministre d’État, Ministre du Budget Aimé Boji et son Adjoint Élysée Bokumwana, ainsi que de la Vice-Ministre des finances O’neige N’sele qui a représenté son titulaire Nicolas Kazadi.

Pour Jean-Pierre Lihau, l’augmentation du salaire de 45 % et la réduction de l’IPR de 15 à 3 %, constituent deux mesures à très haute portée sociale voulues par le Président de la République Félix Tshisekedi.

Par ailleurs, le Vice-Premier Ministre, Ministre de la fonction publique, a annoncé que le Gouvernement Sama ira plus encore loin, à condition pour les fonctionnaires, de devenir les vrais acteurs du renforcement de l’état, de la maximisation des recettes budgétaires et de la lutte contre la fraude sur toute l’étendue de la RDC.

Ouverts depuis le 25 octobre 2021 par le Premier Ministre Jean-Michel Sama Lukonde, ces assises entre le Gouvernement et l’Intersyndicale Nationale de l’Administration Publique (INAP), avaient notamment pour objectifs d’évaluer des anciens protocoles d’accords signés entre les deux bancs, evaluer des réformes en cours et examiner la problématique de la grille salariale des fonctionnaires de l’État.

Junior Ngandu

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU