l'info en continu

Kabund demande aux députés qui s’opposent à la prorogation de l’état de siège de proposer des pistes des solutions

- Publicité-

Les députés nationaux de l’Ituri et du Nord-Kivu ont quitté la plénière ce lundi 01 novembre. Ils s’opposent à la prorogation de l’état de siège pour la 11ème fois consécutive, sans obtenir un plan de sortie de cette mesure exceptionnelle.

Ces élus exigent du gouvernement le plan de sortie de l’état de siège dans le Nord-Kivu et Ituri, qualifiant de « négatif » le bilan de cette mesure sécuritaire spéciale instaurée par le Président de la République, Félix Tshisekedi sensée mettre fin aux massacres dans ces deux provinces.

- Publicité-

En réponse, le premier vice-président de la chambre basse du parlement, Jean-Marc Kabund a demandé à ces élus de proposer des pistes de solution en lieu et place de critiquer.

« C’est très grave. Au lieu d’exiger la fin de l’état de siège, vous nous aurez proposé ici des pistes des solutions. C’est de ça qu’on a besoin. En quoi l’état de siège vous gêne ? Parce que ces tueries existent depuis trois décennies. Vous voulez qu’on tue nos compatriotes là-bas sans que quelque chose soit faite ? Je nous exhorte à la retenue, au bon sens et à l’intelligence parce que cette question est très délicate », a fait savoir Jean-Marc Kabund.

Il faut mentionner qu’au cours de cette Plénière une cinquantaine députés nationaux ont décidé de suspendre jusqu’à nouvel ordre leur participation aux plénières consacrées à la prolongation de l’état de siège. Ces derniers exigent la démission des 2 gouverneurs militaires qui disent-ils, ont démontré leurs limites.

Carmel NDEO

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU