l'info en continu

Une filiale de la banque mondiale s’engage à accompagner la RDC à « améliorer l’accès au logement décent »

- Publicité-

La Société financière internationale (SFI), une filiale de la Banque mondiale, s’est engagée jeudi à accompagner la République démocratique du Congo dans son ambition d’améliorer  l’accès au logement décent, a appris l’ACP vendredi du ministère de l’Urbanisme et habitat.
M. Malickfall représentant résident cette filiale en RDC, l’a indiqué jeudi à l’issue de l’audience lui accordée jeudi par le ministre de l’urbanisme et habitat Puis Muabilu Mbayu.

Il a fait savoir, à cet effet, que la SFI était venue discuter avec le gouvernement sur ses ambitions dans le secteur immobilier afin de l’accompagner dans sa stratégie en mettant tous les moyens nécessaires pour la concrétisation de ce travail.

- Publicité-

« Nous lui avons expliqué que nous sommes disposés, d’organiser un atelier prochainement pour discuter des solutions que nous pourrons mettre en œuvre afin d’améliorer l’accès au logement pour le grand nombre avec la participation du secteur privé », a laissé entendre M. Malickfall. Il a ajouté qu’atelier envisagé, marquera le lancement d’un programme que sa filiale a déjà commencé de mettre en place, lequel permettra au secteur privé de s’investir et aux banques de le financer pour que la classe moyenne accède à des logements de qualité.

Cette structure du Groupe de la Banque mondiale chargée du développement du secteur privé, soutient la source, veut développer un programme de logements et de crédits hypothécaires en RDC.

La première étape consisterait pour SFI, à faire un état des lieux en apportant des solutions sur base de l’expérience qu’elle a eu dans plusieurs pays d’Afrique, d’Asie et d’Amérique latine où elle est intervenue pour accompagner les stratégies de développement de dits Etats.

M. Malickfall a cité à l’exemple l’Afrique de l’Ouest où sa structure a accompagné le programme de développement de la caisse de refinancement hypothécaire. « On mobilise de l’argent supplémentaire pour les banques. Ça peut être une solution pour le Congo. Mais nous préférons y aller étape par étape. Bien comprendre la situation et à partir de là, établir une feuille de route pour mettre en œuvre une stratégie qui aboutira à la mise en œuvre pour un grand nombre des logements de qualité », a-t-il dit.

Le ministre d’Etat en charge de l’Urbanisme et de l’Habitat, Pius Muabilu, s’est déclaré très satisfait des   propositions de partenariat par la société financière internationale qui selon lui, rentre en complément au partenariat en cours. « Comme nous avons besoin de réussir, nous avons besoin de la participation de tous », a conclu le ministre Muabilu.

Stéphie MUKINZI & ACP

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU