l'info en continu

RDC : Christo Grobler « n’a jamais eu l’intention de se soustraire à la justice »

- Publicité-

Intercepté à partir de l’aéroport de N’djili lors d’un présumé « tentative de fuite » alors qu’il est co-accusé avec l’ex-premier Ministre Matata Ponyo dans le dossier débâcle du parc agro-industriel de Bukanga Longo, le Directeur Général d’Africom, Christo Grobler, « n’a jamais eu l’intention de soustraire à la justice ».

Ce son de cloche qu’oppose, ce jeudi 28 octobre, le cabinet d’avocats conseil « Labor Advisors and Attorneys Law Firm », commis à sa défense, est totalement contraire à ce qui a été relayé par la presse congolaise. « Mr Christo GROBLER est un homme libre, il se présentera le lundi 08/11/21 devant la Cour Constitutionnel pour participer à la manifestation de la vérité », affirme ce cabinet via sa page Facebook.

- Publicité-

« Il (Christo Grobler) n’a jamais eu l’intention de se soustraire à la justice et n’a jamais utilisé une fausse identité », soutiennent-ils.

Il sied de rappeler d’après les informations parvenues à notre rédaction le mercredi 27 octobre 2021 dans la soirée, Christo Grobler avait été appréhendé par les services secrets à l’aéroport international de N’djili alors qu’il tentait de s’enfuir. Évoquant son interpellation de leur client, ses avocats n’ont pas caché leur stupéfaction. « Il comparaît comme prévenu (dans le procès Bukanga Lonzo), ce qui est une anomalie parce qu’il n’a pas été entendu par le parquet. Ensuite, il est venu au pays de lui-même. Et là, il voulait faire un aller-retour », avaient-ils confié à POLITICO.CD.

Hervé Pedro

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU