l'info en continu

Le ministre des ITP inaugure le pont Kasaï, effondré en octobre 2020

- Publicité-

Le ministre des infrastructures et travaux publics, Alexis Gisaro Muvunyi a procédé ce mardi 26 octobre à l’inauguration du pont Kasaï effondré depuis le mois d’octobre 2020.

Une vidéo avait choqué l’opinion nationale, dans laquelle on pouvait apercevoir les élèves se battre pour traverser le pont Kasaï en plein effondrement pour se rendre à l’école.

- Publicité-

Bravant tous les risques, certains prenaient la pirogue tandis que d’autres n’ayant pas le moyen de se payer la pirogue pour traverser, affronter ce pont totalement impraticable.

Difficile de rester insensible à cette situation, le ministre des ITP Alexis Gisaro Muvunyi, avait immédiatement lever l’option de la réhabilitation de ce pont dans un temps record afin de permettre à la population de vaquer librement à ses occupations et les élèves de bien se rendre à l’école.

Financé sur fonds propre du Gouvernement central à travers le FONER, sous l’expertise de l’Office des Routes, cet ouvrage est d’une capacité portante de 25 tonnes et d’une largeur de 3 mètres.

Soulagés par la réhabilitation complète et la remise à l’utilisation de ce pont, les Kasaïens du centre plus précisément ceux de Tshikapa ont en outre exprimé quelques besoins qui les préoccupent en termes de manque criant d’eau. Ils ont aussi sollicité du Ministre national des ITP, la construction d’un carrefour du lieu dénommé « 3Z » afin de faciliter le passage aux automobilistes. Ces desideratas ont été pris en compte par le patron de la politique nationale des ITP. Alexis Gisaro Muvunyi a, illico presto, instruit l’OVD de procéder aux études afin de produire un devis y afférent.

Dans son allocution, le ministre Alexis Gisaro Muvunyi a appelé la population du Kasaï Central au civisme routier afin de protéger cette infrastructure et éviter de la surcharger.

Notons qu’en dépit de l’inauguration du pont Kasaï, le ministre des ITP est donc dans cette partie du pays pour une mission d’inspection d’état d’avancement des projets financés par la BAD. Notamment, le projet de bitumage du tronçon de la RN1.Tout ceci dans le but de matérialiser la vision du Chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi. Celle de bitumer les grands corridors routiers nationaux. Parmi lesquels, la RN1 qui va de l’Océan Atlantique en passant par Lubumbashi pour aller vers Kasumbalesa.

Bernard MPOYI

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU