l'info en continu

RDC : les Forces sociales et politiques de la nation disent « non » à une CENI « imposée » et annoncent une marche

- Publicité-

Les Forces sociales et politiques de la nation appellent la population congolaise à sa « grande » marche « populaire » qui se tiendra le samedi 06 novembre prochain pour « sauver » sa souveraineté. Elles ont fait cette déclaration lors d’un point de point tenu ce mardi 26 octobre 2021 à Kinshasa.

« Cela étant dit comme annoncé, nous demandons aux congolais à travers les 4 coins du pays à nous rejoindre ce samedi 06 novembre 2021 pour notre grande marche populaire afin de sauver notre souveraineté. constitutionnellement garantie », peut-on lire dans ce communiqué.

- Publicité-

Selon eux, le pouvoir en place usurpe les droits fondamentaux du peuple entre autres la persistance des massacres à l’Est de la RDC, la suppression totale du RAM.

« Il est clair que la scolarité des enfants et la prise en charge des enseignants, la persistance des massacres et tueries dans la partie Est de notre pays, problématique de la suppression totale du RAM et tant d’autres questions qui constituent les aspirations et les attentes du souverain primaire congolais sont le cadet des soucis du pouvoir dont les décisions répondent davantage à une volonté d’usurpation des droits fondamentaux du peuple congolais », ont-elles déclaré.

Elles déclarent que l’ordonnance de nomination de quelques membres de la CENI ne va constituer en aucun cas un acquis démocratique. Elles ajoutent qu’elle ne saurait être acceptée.

En outre, les Forces sociales et politiques de la nation disent non à la CENI « imposée », non à l’abrutissement des enfants, non à la paupérisation des enseignants, non à labsence de l’autorité de l’Etat, mais également non à « l’escroquerie » via RAM.

Christian Malele

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU