PUBLICITÉ

Quelques raisons de l’élévation de F.Tshisekedi au titre de docteur Honoris Causa en Israël

Le Président de la République, Félix Tshisekedi, a été élevé ce mardi 26 octobre au titre de docteur Honoris Causa au collège académique de Netanya et le campus francophone en Israël.

Parmi les raisons qui ont occasionné cette élévation figure la libération de l’opposant Franck Diongo président parti politique MLP et l’activiste de droit de l’homme Firmin Yangambi.

« Depuis son investiture le 24 janvier 2019, il s’inscrit dans la grande lignée des défenseurs de la paix de la démocratie, des droits de l’homme et du développement de l’Afrique, le président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, a fait de l’éducation une priorité de sa mandature à la tête du Congo. Dès le début de son mandat, il instaure le programme de la gratuité de l’enseignement de base et annonce la grâce présidentielle pour plus de 700 prisonniers, ainsi que des mesures disciplinaires à l’égard des membres du gouvernement et des mandataires des entreprises de l’État. Parmi les prisonniers concernés quelques politiciens comme l’opposant Franck Diongo et le défenseur de droit de l’homme et avocat Firmin Yangambi », peut-on lire dans ce document octroyé au Chef de l’État congolais.

Ces institutions universitaires Israélien se sont basées sur le propos tenu par Félix Tshisekedi le 1 mars 2020 devant l’AIPAC aux États-Unis, dans lesquels il a promis de bénir l’Israël.

« Vous avez déclaré le 1 mars 2020 devant l’AIPAC aux États-Unis : je désire tisser avec Israël des liens forts et une alliance dans l’aqylon pays sera une bénédiction pour la nation d’Israël, selon la promesse de l’Eternel qui dit à Abraham dans Genèse 12:3 – Je bénirai ceux qui te béniront -.
Notre institution universitaire, le collège académique de Netanya et le campus Francophone ont aujourd’hui l’honneur de décliner l’excellence de votre parcours de décideur du plus grand pays d’Afrique, le Congo-Kinshasa et l’ami fidèle du peuple d’Israël en vous bénissant à notre tour », ont-ils poursuivi.

Il sied de signaler que cette élévation de Félix Tshisekedi à ce titre de Docteur Honoris Causa de la prestigieuse université israélienne de Netanya, intervient après celle de Mikhaïl Gorbatchev, Nicolas Sarkozy ou Frederik de Klerk, pour son engagement en faveur de la paix et du développement.

Bernard MPOYI

- Publicité -

EN CONTINU