PUBLICITÉ

Incursion de l’armée rwandaise à Kibumba: « C’est du buzz d’une tension montée de toutes pièces » ( Vincent Karega)

L’ambassadeur du Rwanda en République Démocratique du Congo, Vincent Karega a apporté sa version des faits au sujet de l’incursion de l’armée rwandaise dans le territoire congolais, tel qu’annoncé par l’armée congolaise.

D’après le diplomate rwandais, il n’y a eu aucune incursion des éléments du Rwanda Defense Forces sur le territoire congolais. Vincent Karega évoque plutôt un fait « très mineur autour d’une poursuite de fraudeur », le reste indique-t-il, c’est du buzz d’une tension montée de toutes pièces.

« Il ne peut pas avoir incursion sans conflit ou blocage de dialogue entre les deux pays, sans objectif poursuivi en RDC par le Rwanda. Ce qui s’est passé est un incident d’erreur souvent répétée. Les forces de l’ordre poursuivaient des fraudeurs qui ont choisi de courir vers la RDC. Un des agents de l’ordre rwandais a traversé de quelques mètres en poursuivant ces fraudeurs qui avaient des colis inconnus. C’est une affaire purement de fraude. De l’autre côté, les Forces congolaises l’ont interpellé pour avoir dépassé de quelques mètres la ligne non tracée. Ceux qui connaissent le lieu savent que c’est très difficile d’identifier à l’œil nu la frontière », a-t-il raconté.

Le diplomate rwandais accrédité en République Démocratique du Congo ajoute qu’il n’ ya pas eu échange des tirs entre les deux armées, contredisant ainsi ce qui a été rapporté par l’armée congolaise.

« Je crois qu’il y a eu des tirs en l’air de part et d’autre et non un échange des tirs. Là, les Rwandais sont Rwanda et les Congolais sont au Congo. Les deux niveaux nationaux n’ont aucun problème, aucun différend de frontière. C’est une incompréhension due à une certaine erreur d’estimation des lignes. Rien d’agressif, rien d’agenda caché », a soutenu Vincent Karega.

L’ambassadeur du Rwanda rappelle par ailleurs qu’il n’y a aucun conflit, aucune tension entre les deux pays, au contraire dit-il « les rapports sont au beau fixe » s’appuyant notamment sur son dernier déplacement à Goma pour l’inauguration d’une ligne Rwandair.

« Pourquoi on occuperait des villages congolais? On y a aucun intérêt. Je ne comprends pas d’où viennent ces informations (…). Les rapports sont au beau fixe. Je viens de Goma pour l’inauguration d’une ligne Rwandair. Les échanges commerciaux et des visites se poursuivent. L’harmonie est totale », a-t-il renchéri.

« Rien à éclairer car il n’ ya pas d’ombres. Les mensonges d’incursion, occupation et pillages en un clin d’œil seront vite estompées faute des preuves », a-t-il martelé.

Selon la version de l’armée congolaise, une compagnie d’armée rwandaise (Rwanda Defense Forces) a fait une incursion sur le territoire congolais, jusqu’à contrôler provisoirement au moins six villages du territoire de Nyiragongo à 200 mètres de la route nationale numéro 2 (RN2).

L’armée congolaise a également indiqué que, l’armée rwandaise a procédé à des tirs d’appui et individuels afin de traverser les frontières à partir de Kibumba, dans le territoire de Nyiragongo.

Carmel NDEO

- Publicité -

EN CONTINU