PUBLICITÉ

Le Gouvernement évalue le contrat de la SICOMINES de son implémentation en 2008 à ces jours

La Ministre des Mines, Antoinette N’Samba Kalambayi, assisté par son vice-ministre Godard Motemona, a évalué les activités la société Sino-congolaise des mines (SICOMINES) depuis son implantation en République démocratique du Congo (RDC) en 2008 jusqu’à ces jours. C’était avec la délégation de ladite société, conduite par son directeur général-adjoint (DGA), Kanama Élie Tshingulie.

Selon la même source, la ministre des Mines a insisté sur l’établissement d’une collaboration directe et étroite entre l’entreprise et le ministère des Mines, tout en rassurant qu’elle sera toujours à l’écoute des éventuels problèmes qui lui seront exposés.

En réaction, le DGA Kanama a convenu de mettre à la disposition du ministère des Mines, tous les documents nécessaires à la bonne marche de l’exécution du Programme mines contre infrastructures. Selon lui, poursuit la source, la première phase de ce programme vise la production de 250.000 (deux cents cinquante mille) tonnes de cuivre pour supporter le volet infrastructures en souffrance.

Pour ce faire, il a sollicité l’accompagnement de tous les congolais pour que le projet réussisse, car a-t-il indiqué, ce programme est le soubassement d’un grand projet d’infrastructures pour l’ensemble de la RDC.

Satisfait de la rencontre, Kanama Élie Tshingulu a conclu ses propos en remerciant la ministre des Mines, Antoinette N’Samba Kalambayi pour ses orientations et ses conseils.

Stéphie MUKINZI & ACP

- Publicité -

EN CONTINU