mercredi, octobre 27, 2021
DRC
57,453
Personnes infectées
Updated on 27 October 2021 à 7:30 7 h 30 min
DRC
5,432
Personnes en soins
Updated on 27 October 2021 à 7:30 7 h 30 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 27 October 2021 à 7:30 7 h 30 min
DRC
1,091
Personnes mortes
Updated on 27 October 2021 à 7:30 7 h 30 min

l'info en continu

Le Gouvernement adopte deux projets de loi de ratification pour continuer à bénéficier des avantages de la Banque mondiale

- Publicité-

En marge de la vingt-troisième réunion du Conseil des ministres qui s’est tenue vendredi 09 octobre 2021 par visioconférence et présidée par le Chef de l’État Félix Tshisekedi, le Ministre des Finances a présenté à l’attention des membres du Gouvernement, deux projets de loi de ratification en vue de leur adoption.

Selon le porte-parole du gouvernement, Patrick Muyaya, le premier porte sur l’autorisation de ratification des résolutions N°271 et N°272 du Conseil des Gouverneurs de la Société Financière Internationale.

- Publicité-

Dans le cadre de ces deux résolutions signées le 16 avril 2020, il précise que la République Démocratique du Congo s’est vue attribuer respectivement 3372 parts et 5626 parts, soit un total de 8998 parts supplémentaires dans le capital de la Société Financière Internationale.

Le second concerne, explique-t-il, l’autorisation de ratification des résolutions N°663 et N°664 du Conseil des Gouverneurs de la Banque Internationale pour la Reconstruction et le Développement.

Au titre de ces deux résolutions signées le 1er octobre 2018, il a été attribué à la République Démocratique du Congo respectivement 346 parts et 402 parts, soit un total de 748 parts supplémentaires.

Le Ministre des Finances a insisté sur le fait qu’il s’agit d’une formalité qui va permettre à notre pays, la République Démocratique du Congo, de préserver sa position au sein de ces deux institutions du Groupe de la Banque Mondiale et de continuer à bénéficier des avantages y relatifs.

Après débat et délibérations, le Conseil a adopté ces deux Projets de loi, souligne le porte-parole du gouvernement.

Dominique Malala

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN CONTINU