PUBLICITÉ

Nord-Kivu : un policier assassiné par des inconnus à Lubero-centre

Assassinat la nuit de jeudi 7 au vendredi 8 octobre d’un élément de la police nationale congolaise à Lubero-centre, chef-lieu du territoire de Lubero. Le fait s’est passé aux environs de 22 heures 30 locales au quartier 30 juin, dans les enceintes du bureau local de la police de protection de l’enfant contre les violences sexuelles, PSVS.

Il s’agit d’un policier commis à la garde du local de la PSVS, situé juste à l’entrée du territoire quittant la barrière Peage Route de Lubero-centre. Le nommé Kakule Mitavo Jean a été tué selon les sources sécuritaires par un bandit muni d’arme blanche. D’après ces sources, ce dernier l’a poignardé et récupéré son arme de type AK 47. Dans sa fuite, l’auteur du forfait a crépité quelques coups de feu pour effrayer les passants moyennant l’arme ravie au regretté. Les habitants de la place disent avoir entendu environs trois coups de feu tirés par ce présumé malfrat qui reste pour le moment introuvable.

La société civile de Lubero-centre dit ne pas comprendre comment un cas d’assassinat d’un élément de l’ordre peut se perpétrer dans une zone surmilitarisée de Lubero. C’est exactement dans cet endroit où sillonnent la plupart d’éléments FARDC, de la police et quelques agents de l’ANR. Cette structure citoyenne demande aux services de sécurité de s’activer pour retrouver l’auteur de cet assassinat pour qu’il soit jugé au grand jour. La police nationale congolaise rassure déjà l’ouverture des enquêtes depuis la soirée du meurtre. 

Ismaël Kabuyaya depuis Butembo

- Publicité -

EN CONTINU