mardi, octobre 19, 2021
DRC
57,269
Personnes infectées
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
5,250
Personnes en soins
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
1,089
Personnes mortes
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min

l'info en continu

RDC : une quarantaine de morts et plus de 100 disparus dans un naufrage à Engengele à 24 km à Bumba

- Publicité-

Une quarantaine de corps sont repêchés après le naufrage survenu à Engengele, à 24 km sur le fleuve Congo en amont de Bumba, dans la nuit de mardi et mercredi 6 octobre, entre 23 heures et minuit. Le convoi de neuf pirogues motorisées provenait de la localité de Moenge, dans la province de Tshopo, à plus de 150 kilomètres de Bumba.

Des corps repêchés, déjà en décomposition, ont été aussitôt enterrés sur les lieux mêmes. La surcharge est la cause principale de ce chavirement, rapporte la radio Onusienne.

- Publicité-

Plus de cent personnes sont portées disparues, indiquent des témoins à la même source. Environ 300 passagers étaient à bord. Il s’agit d’un convoi de pirogues motorisées qui revenait de la localité de Moenge, à 24 kilomètres en amont de la ville.

La plupart de victimes sont des commerçants et des jeunes vacanciers, qui retournaient à Bumba.

Dans le convoi qui a chaviré, il y avait un important lot de marchandises, dont des sacs de maïs, d’autres vivres, des planches et des briques cuites. Ce qui explique la surcharge, qui est la principale cause de l’accident.

Des témoins font savoir qu’ils rencontrent des difficultés logistiques pour la recherche des corps.

Les recherches se poursuivent jusque jeudi 7 octobre matin. Des services de sécurité, dont des éléments de la force navale, et des piroguiers riverains sont à la recherche d’autres corps, a précisé l’administrateur du territoire de Bumba, Michée Manzia à la radio Onusienne.

Il a ajouté que le gouverneur intérimaire de la Mongala est également attendu dans la ville pour apporter son appui.

Dominique Malala

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN CONTINU