lundi, octobre 18, 2021
DRC
57,269
Personnes infectées
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
5,250
Personnes en soins
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
1,089
Personnes mortes
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min

l'info en continu

La Haute Cour Militaire renvoie le procès Chebeya au 13 octobre prochain

- Publicité-

Le Haute cour militaire siégeant en matière répressive, au second degré, a renvoyé à la huitaine le procès Chebeya, ancien directeur exécutif de la Voix des sans Voix (VSV), en vue de permettre aux avocats commis d’office, non seulement de rencontrer leurs clients, mais aussi de bien préparer leur défense.

Elle l’a dit,  au cours d’une audience tenue mercredi, en chambre foraine, à la prison de Ndolo dans l’affaire  ministère public/partie civile Chebeya contre les prévenus commissaire supérieur Christian Ngoy Kenga Kenga et  commissaire Jacques Migabo, tous deux, anciens militaires du bataillon Simba de la Force aérienne, transférés à la police en 2008.

- Publicité-

Ces derniers, accusés de détournement d’armes et munition de guerre ; association des malfaiteurs et assassinat, s’étaient cachés à la ferme « Beijing » de John Numbi à Lubumbashi.

Me Daniel Bodelé et Muntiri Mukut ont fait savoir à la Haute cour, à l’ appel de la cause, qu’ils avaient été désignés, par la barreau de la Gombe, pour assister les prévenus précités, et que toutes les démarches entreprises, pour lever copies des pièces du dossier et entrer en contact avec leurs clients, se sont avérés vaines.

Pour sa part, le prévenu Christian Ngoy Kenga Kenga a  déclaré qu’il  ne sera assisté que par les avocats du barreau de Lubumbashi qui peuvent entrer en contact avec les membres de sa famille.

La Haute cour lui a fait savoir qu’au regard de la loi, dépassé 15 jours, s’il refuse d’être assisté par un avocat  commis d’office, il sera obligé de se défendre seul, ajoutant qu’il va désormais s’adresser aux autorités de la police, en vue de revendiquer ses droits. De son côté, le prévenu Jacques Migabo a accepté d’être assisté par Me Muntiri Mukut.

Stéphie MUKINZI

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN CONTINU