samedi, octobre 16, 2021
DRC
57,269
Personnes infectées
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
5,250
Personnes en soins
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
1,089
Personnes mortes
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min

l'info en continu

La ville d’Uvira et ses environs vivent dans la psychose depuis trois jours, alerte la MONUSCO

- Publicité-

La mission des Nations-Unies pour la stabilisation du Congo (MONUSCO) alerte sur une situation qui inquiète la population de la ville d’Uvira dans la province du Sud-Kivu.

D’après cette mission des Nations-Unies, la ville d’Uvira et ses environs vivent dans la psychose depuis trois jours à la suite des messages et discours haineux distillés sur les réseaux sociaux entre les communautés locales.

- Publicité-

La MONUSCO condamne ces messages d’hostilités et appelle les responsables à la retenue, seule gage de la paix durable dans cette région du Sud-Kivu.

« La situation est extrêmement tendue. Les positions sont tranchées. C’est vraiment inhabituel, ce que nous vivons ces trois derniers jours. Il y a un malentendu entre deux communautés ethniques : les Banyamulenge et les Bafuliro », alerte le chef du sous bureau de la MONUSCO à Uvira, Issaka Dangnossi.

Il sied de rappeler que le Bureau Conjoint des Nations Unies pour les Droits de l’Homme (BCNUDH) en RDC avait révélé avoir reçu un enregistrement audio attribué à l’ancien ministre du développement rural Justin Bitakwira, dans lequel il tenait des propos violents et incitant de jeunes membres de la communauté Bafuliro à l’hostilité envers les membres de la communauté Banyamulenge.

Bernard MPOYI

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN CONTINU