lundi, octobre 18, 2021
DRC
57,269
Personnes infectées
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
5,250
Personnes en soins
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
1,089
Personnes mortes
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min

l'info en continu

Kabuya au sujet du RAM: « le vrai problème c’est au niveau de la Communication seulement »

- Publicité-

Le Secrétaire Général de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), Augustin Kabuya a donné son point de vue sur la taxe RAM (Registre des Appareils Mobile), une redevance actuellement au cœur de contestations depuis plusieurs mois.

Augustin Kabuya qui s’est montré favorable à ladite taxe estime néanmoins que le vrai problème réside sur la communication. Pour lui, l’équipe de communication du ministre Kibassa devrait se déployer sur terrain pour expliquer à la population les nombreux avantages du RAM.

- Publicité-

« Le vrai problème c’est au niveau de la communication seulement. Moi, je pense que le staff et l’équipe de communication du ministre, Augustin Kibassa allaient communiquer pour expliquer à tout un chacun qu’est-ce que la taxe RAM. Moi-même qui vous parle, je suis profane en la matière. J’ai appris même la signification de RAM il n’y a que 3 jours, je dois être sincère avec vous. C’est une gymnastique purement technique. Mais les gens veulent apporter la confusion inutilement, puisque vous avez votre diplôme soit en économie, soit en droit…vous pensez que vous devez comprendre même des choses techniques », a dit Augustin Kabuya.

Aussi, Kabuya stipule que la taxe en soit ne pose pas problème mais plutôt la méthode de prélèvement. A l’en croire, le retrait des crédits de communication aux abonnés s’explique par le fait que « les congolais ne sont pas habitués à payer les taxes ».

« Comme les congolais nous ne sommes pas habitués à payer des taxes, et comme ça on retire les crédits sans demander notre avis, c’est ça le problème. Puisque moi je peux vous rassurer, nous crions tous les jours ici que tel pays s’est développé, posez la question aux uns et aux autres, je ne prends pas la défense de X ou Y », a-t-il martelé.

Mercredi dernier, les députés nationaux ont vociféré contre le ministre des Postes, télécommunications et nouvelles technologies de l’information et communication (PT-NTIC), Augustin Kibassa lors de son audition sur la taxe controversée du registre des appareils mobiles (RAM). Le ministre doit répondre aux préoccupations des élus ce mercredi 07 octobre.

Carmel NDEO

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN CONTINU