jeudi, octobre 28, 2021
DRC
57,470
Personnes infectées
Updated on 28 October 2021 à 2:31 2 h 31 min
DRC
5,449
Personnes en soins
Updated on 28 October 2021 à 2:31 2 h 31 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 28 October 2021 à 2:31 2 h 31 min
DRC
1,091
Personnes mortes
Updated on 28 October 2021 à 2:31 2 h 31 min

l'info en continu

Désignation président CENI : l’imam Kisesa Amadi déplore la participation de Sheik Abdallah Mangala au nom de la COMICO

- Publicité-

Un autre dossier s’est ajouté ce samedi 2 octobre au centre interdiocésain dans le processus de la désignation du candidat président de la CENI. Quelques membres de la communauté musulmane en RDC, se sont présentés ce matin à la CENCO pour déplorer la participation aux discussions de l’Imam Abdallah Mangala, alors dit ils, qui n’a pas qualité de représenter la communauté musulmane.

L’imam Kisesa Amadi, qui se dit être vice représentant de la communauté musulmane, annonce avoir remis le journal officiel au secrétaire général de la plateforme des confessions religieuses, Abbé Donatien Nshole pour lui informer que la seule personne légalement reconnue comme représentant de la communauté musulmane est l’imam Youssouf.

- Publicité-

« Ça fait deux mois que j’ai remis le journal officiel à l’abbé Nshole de mes propres mains. Nous lui avons dit que ce monsieur est un fraudeur qui lui a demandé le document officiel, mais l’abbé Nshole n’a pas voulu nous comprendre puisqu’il cherche à favoriser le mal. Aujourd’hui le dossier de trouvé au cours et tribunaux », a-t-il déclaré.

Le vice représentant d’aile communauté musulmane, imam Kisesa Amadi demande aux pères religieux d’inviter un représentant de la communauté musulmane reconnue légale.

« Qu’ils prennent un représentant de la communauté reconnu dans le journal officiel, c’est au nom de l’imam Youssouf Dibondo Kabibi. Nous déplorons le fait que les 8 confessions religieuses sont en train de combattre la fraude, mais ils sont en train de conditionner une autre fraude en faisant entrer l’imam Abdallah Mangala, c’est vraiment contradictoire », s’est-il indigné.

Signalons qu’entre temps, les pères religieux sont déjà en pleine discussion sur la désignation du candidat président de la CENI, en marge des 72 heures leur accordée par le président de l’Assemblée nationale, Christophe Mboso Nkodia.

Bernard MPOYI

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN CONTINU