mardi, octobre 19, 2021
DRC
57,269
Personnes infectées
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
5,250
Personnes en soins
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
1,089
Personnes mortes
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min

l'info en continu

État de siège : « Il y a des forces obscures qui font tout pour saboter l’action du gouvernement » (Chargé de la protection et des opérations à la MONUSCO)

- Publicité-

A l’issue de sa tournée dans le territoire de Nyiragongo ainsi que dans la ville de Goma au Nord-Kivu, le représentant spécial adjoint du secrétaire général de l’ONU en RDC en charge de la protection et des opérations déplore certaines des forces obscures qui tentent de saboter les efforts de l’état de siège dans les provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu. 

« Il y a des forces obscures qui font tout pour saboter l’action du gouvernement. Ça, disons-le, tout-haut. Parce que, l’état de siège qui a été décrété par le chef de l’Etat, c’est pour répondre à cette à cette menace, c’est pour répondre à cette insécurité », a dénoncé déclaré Khassim Diagne au micro de la Radio onusienne.

- Publicité-

Par la même occasion, le représentant spécial adjoint du secrétaire général de l’ONU en RDC en charge de la protection et des opérations a mobilisé les congolais en général et ceux de ces provinces en particulier au plus de nationalisme en faisant bloc derrière l’armée.

« Je crois que nous tous, que ça soit la MONUSCO ou les Congolais, nous devons nous rallier derrière cet élan. Soyez nationalistes un tout petit peu. Parce que si la population, si les individus ne croient pas en ce que l’armée fait, mais vous allez les décourager. Ce sont quand même des soldats sur le front, en train de combattre l’ennemi », a-t-il déclaré.

Et de renchérir « Si la population ne croit pas en ce que fait son armée, les militaires engagés dans les opérations seront démotivés. Donc, râliez-vous derrière eux et évitons des manipulations à des fins politiciennes ».
 
Par ailleurs, il a mis en garde tous les tireurs de ficèles et ceux qui s’adonnent à véhiculer des mauvaises informations.   

« Il arrivera un jour où tous ces gens dans l’ombre qui essaient de manipuler, de faire circuler de mauvaises informations devront quand même répondre de leurs actes ; parce qu’ils mettent en danger non seulement les troupes mais aussi les populations qu’elles sont censées protéger », a-t-il prévenu.

Il sied de rappeler que l’état de siège, une mesure exceptionnelle a été instaurée par le président de la République Félix Tshisekedi afin de rétablir la paix et l’autorité de l’État dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri.

Carmel NDEO

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN CONTINU