mardi, octobre 19, 2021
DRC
57,269
Personnes infectées
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
5,250
Personnes en soins
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
1,089
Personnes mortes
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min

l'info en continu

RDC: pour la Suisse, « c’est primordial d’avoir des élections à la fin de l’année 2023 »

- Publicité-

Le Président de l’Assemblée Nationale, Christophe Mboso et l’Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de Suisse en République Démocratique du Congo, Roger Denzer ont eu un entretien le vendredi 24 septembre 2021 à Kinshasa.

Selon la cellule de communication de la chambre basse du parlement, les questions relatives à l’organisation des élections de 2023, l’état de siège et la coopération bilatérale entre la RDC et la Suisse étaient au centre de ces échanges.

- Publicité-

Au sortir de l’audience, le diplomate Suisse a déclaré avoir exprimé le vœu de voir l’organisation des élections se tenir dans le délai constitutionnel.

« On a échangé très ouvertement. Et comme premier thème : les élections. C’est primordial d’avoir des élections à la fin de l’année 2023. C’est important pour la démocratie du pays et toutes sortes de travaux préparatoires qu’il faut mener. A ce sujet, on a aussi évoqué les conditions nécessaires à la tenue de bonnes élections, lesquelles doivent être transparentes, à commencer par l’entérinement de différents animateurs de la CENI », a expliqué devant la presse l’Ambassadeur Roger Denzer.

Par ailleurs, le diplomate Suisse a promis le soutien de son pays par la coopération à l’état de siège dans l’Est de la RDC, « là-bas on a échangé sur la problématique, de notre part on a dit aussi que la Suisse va regarder aussi par rapport à la situation des Droits de l’homme, défi qui est toujours dans l’état de siège et on a promis aussi notre soutien pour la RDC, c’est aussi en plus notre coopération internationale dans le Kivu. C’est aussi en partie avec le programme DDRCS. C’est important de donner des perspectives à la population, pas seulement la réponse militaire mais il y a vraiment une perspective au niveau du développement avec tous les acteurs et donateurs de la RDC.»

Il sied de signaler que l’Assemblée Nationale est session de septembre essentiellement budgétaire, nonobstant d’autres matières liées aux enjeux politiques sont à l’agenda, dont la mise en place des membres de la Commission Électorale Nationale Indépendante, mais aussi l’examen et l’adoption de la loi électorale en vue de la tenue des élections en décembre 2023.

Dominique Malala

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN CONTINU