mardi, octobre 19, 2021
DRC
57,269
Personnes infectées
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
5,250
Personnes en soins
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
1,089
Personnes mortes
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min

l'info en continu

Ministère des sports : l’IGF intercepte près d’un million USD des comptes de la FECOFA « logé frauduleusement »

- Publicité-

L’inspecteur chef de service de l’inspection générale des finances (IGF) a informé l’opinion, à travers un communiqué signé ce jeudi 23, de l’interception par ses services, d’une somme évaluée à près d’un million de dollars dans les comptes comptes bancaires de la fédération congolaise de football (FECOFA). Jules Alingete explique que ces fonds, 480 000 euros et 350 000 USD, ont été logés frauduleusement dans les comptes bancaires de la FECOFA par le ministère de tutelle « manifestement à des fins autres que celles d’intérêt général ».

« L’inspection générale des finances confirme avoir intercepté dans les comptes bancaires de la fédération congolaise de football (FECOFA), des fonds publics (480.000 euros et 350.000 soit près d’un million USD) qui y ont été frauduleusement logés par le ministère des sports et loisirs, manifestement a des fins autres que celles d’intérêt général », lit-on du communiqué de l’IGF.

- Publicité-

Occasion pour le numéro un de cette structure de patrouille financière de sensibiliser les gestionnaires publics à une gestion optimale des deniers publics. Jules Alingete les appelle « au respect » des fonds mobilisés « au prix des nombreux sacrifices ».

« Elle (IGF) appelle une fois de plus les gestionnaires publics au respect des deniers publics mobilisés au prix de nombreux sacrifices et destinés exclusivement à l’amélioration du bien-être collectif », conclut Jules Alingete Key, inspecteur chef de service de l’IGF.

Stéphie MUKINZI

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN CONTINU