samedi, octobre 16, 2021
DRC
57,269
Personnes infectées
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
5,250
Personnes en soins
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
1,089
Personnes mortes
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min

l'info en continu

Sud-Kivu : plusieurs opérateurs économiques congolais, ougandais et rwandais tiennent un atelier sur la sous-traitance en Afrique

- Publicité-

La confédération syndicale du Congo (CSC), en collaboration avec l’Union des travailleurs du Congo (UNT) et la confédération démocratique du travail (CDT), organisent dans la ville de Bukavu, un atelier de trois jours sur la sous-traitance en Afrique centrale et dans les pays des Grands lacs.

Cet atelier réunit 35 participants à savoir des syndicalistes, des opérateurs économiques et quelques services étatiques venus de plusieurs pays dont la RDC, du Burundi et du Rwanda.

- Publicité-

Ces derniers vont réfléchir sur la sous-traitance et sur comment en venir à bout des défis dans le monde du travail et des travailleurs.

Adolphe Nsombi, secrétaire général de la CSC estime que les problèmes qui rongent les travailleurs avec la sous-traitance sont les mêmes dans les trois pays à savoir la RDC, le Burundi et au Rwanda ainsi que dans la plupart des pays du continent africain.

Il a indiqué que la sous-traitance est le fait qu’une entreprise ou une société confie une de ses prérogatives à une autre organisation, qui réserve parfois un traitement indécent aux travailleurs.

« Les travailleurs, dans une sous-traitance, ne sont pas affiliés à des syndicats. Ils n’ont pas de salaire minimum interprofessionnel garanti. Pour eux, il n’y a pas de respect du code de travail », a affirmé M. Nsombi, soulignant que c’est cet aspect de chose que nous devons combattre.

Bernard MPOYI

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN CONTINU