dimanche, octobre 17, 2021
DRC
57,269
Personnes infectées
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
5,250
Personnes en soins
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
1,089
Personnes mortes
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min

l'info en continu

Le Ministère de la défense a consommé 251 millions USD à la fin du mois d’août soit un dépassement de 31%

- Publicité-

Le dépassement budgétaire de la défense de la République Démocratique du Congo culmine à 519 176 343 905 de CDF (251,173 millions USD au taux budgétaire de 2067 FC le dollar américain), indique les chiffres des états de suivi budgétaire de la Direction générale des politiques et programmation budgétaire.

D’après ce rapport, consulté par POLITICO.CD ce mardi 21 septembre, les prévisions linéaires de la Loi des Finances de l’exercice 2021 pour les dépenses de la défense du territoire national République ont été fixées à hauteur de 393 564 857 307 de CDF (190, 407 millions USD) au cours des 8 premiers mois de l’année 2021.

- Publicité-

Au regard de ces données chiffrées des états de suivi budgétaire, il y a lieu de noter que, pour la période sous examen, la défense de la République a enregistré un dépassement budgétaire de 31% ou un taux d’exécution de 131% du montant prévu dans la loi des finances.

Évaluées à 371 760 989 273 de CDF (179,855 millions USD) à fin juillet 2021, les dépenses liées à la défense du territoire national sont de l’ordre de 71,318 millions USD pour le seul mois d’août 2021.

Pour toute l’année 2021, les prévisions budgétaires pour les dépenses publiques en faveur de la défense de la République ont été fixées à hauteur de 347 285 961 de CDF soit 285,605 millions USD dans le Budget à 590021.

On se rappelle que c’est depuis le 06 mai de l’année en cours que les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri sont placées en état de siège, mesure exceptionnelle prise par le Chef de l’Etat pour lutter contre les groupes armés, notamment les ADF. Les autorités civiles ont, à cet effet, été remplacées par des officiers de l’armée et de la police.

L’État congolais a, à cet effet décaissé plusieurs millions de dollars alloués pour ces opérations, d’après l’Inspecteur général des FARDC qui d’ailleurs ouvert des enquêtes, ces fonds ne sont pas arrivés à destinations.

Sur ce, ces enquêtes ont révélées des détournements et plusieurs officiers de l’armée ont interpellés et auditionnés à Bunia, à Beni et à Goma. Jusqu’à ce jour les conclusions de ces enquêtes n’ont pas encore été révélées.

Dominique Malala

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN CONTINU