PUBLICITÉ

État de siège : le maire de Beni présente son bilan « positif » à mi-parcours

Le maire policier de la ville de Beni a présenté samedi 18 septembre dernier le bilan mi-parcours de l’état de siège dans cette partie de la province du Nord-Kivu.

Dans un entretien avec la presse locale, l’autorité urbaine a jugé positif le travail abattu par les services de sécurité depuis l’instauration de l’état de siège. Il met cela en corollaire notamment avec l’arrestation d’au-moins 17 présumés criminels par les forces de sécurité et la saisie de 33 armes.

“La police fait un travail de titan. Aujourd’hui elle a encore mis la main sur une arme non identifiée dans la ville. Jusqu’aujourd’hui, nous avons déjà enregistré 33 armes AK-47 récupérées de mains des civils essentiellement. Nous avons aussi arrêtés au-moins 17 présumés criminels”, a expliqué le Commissaire supérieur Principal Narcisse Kashale Mutemba.

Selon lui, les inciviques sont dans le rang des civils et non des éléments de sécurité. Il demande à la population de nouer sa collaboration avec les services de sécurité pour mettre fin à cette situation.

Azarias Mokonzi depuis Beni

- Publicité -

EN CONTINU