vendredi, septembre 17, 2021
DRC
56,357
Personnes infectées
Updated on 17 September 2021 à 11:34 11 h 34 min
DRC
24,431
Personnes en soins
Updated on 17 September 2021 à 11:34 11 h 34 min
DRC
30,858
Personnes guéries
Updated on 17 September 2021 à 11:34 11 h 34 min
DRC
1,068
Personnes mortes
Updated on 17 September 2021 à 11:34 11 h 34 min

l'info en continu

Kongo-Central : Matubuana en cavale

- Publicité-

Attendu le vendredi dernier au parquet général près la Cour de cassation, l’ex gouverneur du Kongo-Central, Atou Matubuana, n’a pas comparu.

Des sources proches rapportent qu’Atou Matubuana serait en fuite. L’on renseigne qu’il se retrouve à présent aux USA. Il a quitté le territoire congolais la nuit du vendredi au samedi dernier pour l’Angola.

- Publicité-

L’ex gouverneur était interdit de quitter le sol congolais. La DGM avait saisi tous ses services pour l’en empêcher.

Atou Matubuana est poursuivi pour détournement des deniers publics. Ces accusations ont été portées contre lui à l’issue des enquêtes de l’Inspection générale des finances (IGF). Cette dernière a mis à sa charge le détournement d’un « montant de 11.356.296.500 francs congolais (5.678.148 dollars).

Selon le rapport de l’IGF, ces fonds étaient destinés aux “services civils et militaires de sécurité et de justice.

D’après le même document Atou Matubuana a aussi est accusé d’avoir aussi détourné « un total de 6.116.626.205 francs congolais (3.058.313 dollars), ainsi détaillés : Fonds spécial d’intervention : 3.352.345.951 FC (1.676.172 dollars); Interventions économiques, sociales, scientifiques et culturelles : 581.065.000 FC (290.032 dollars); frais de ménage: 657.000.000 FC (328.000 dollars) et frais de fonctionnement : 1.403.665.255 FC (701.832 dollars) ».

Depuis la semaine dernière, Justin Luemba assume la fonction du gouverneur du Kongo-Central à titre d’intérim à la place d’Atou Matubuana.

Daniel Aselo, le vice-premier ministre, ministre de l’Intérieur, a dans une note adressée à Justin Luemba pris acte de la destitution du gouverneur du Kongo-Central, Atou Matubuana, le 4 décembre 2019 par l’assemblée provinciale du Kongo-Central.

Le ministre appuie cette décision sur l’arrêt en interprétation de la Cour constitutionnelle du 20 mai 2020.

Bien avant, Atou Matubuana était destitué par l’Assemblée provinciale après la révélation d’un scandale sexuel attribué à son adjoint. Malgré l’arrêt de la Cour constitutionnelle, le gouverneur a toujours été à la tête de la province.

Dominique Malala

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN CONTINU