Lualaba : l’Assemblée provinciale met en accusation le Gouverneur Richard Muyej pour détournement de 369 millions USD

1
406

Se fondant sur les conclusions des observations de l’Inspection Générale des Finances (IGF) après sa mission de contrôle, l’Assemblée Provinciale du Lualaba a décidé de mettre en accusation le Gouverneur Richard Muyej. Parmi les Députés qui ont pris part au vote, 11 ont voté pour, 2 contre et 4 abstention.

Selon les conclusions des observations de l’IGF, plus de 369 millions USD ont été détournés dans la province du Lualaba.

Ce vendredi 10 septembre 2021, l’Assemblée Provinciale du Lualaba a pris connaissance des observations du contrôle de l’IGF. Un débat houleux a été engagé.

Selon les documents lus en plénière, plus de 369 millions des dollars américains ont été décaissés sans justificatifs. Face à l’évidence, l’IGF a conclu par le détournement des derniers publics.

Sur le banc des accusés, l’IGF charge le Gouverneur Richard Muyej, le Ministre Provincial des Finances Achille Muteke et le comptable public de la province.

Junior Ngandu

1 COMMENTAIRE

  1. Par rapport au dossier de l’Assemblée Provinciale du lualaba, je suis navré de dire que les 11 misérables députés sont tombés plus bas. En effet, nul n’est sans ignorer que la fonction première d’une assemblée parlementaire est de légiférer ainsi que de contrôler l’action du gouvernement. Curieusement, nous sommes surpris de voir qu’au Lualaba, la base de l’action de l’Assemblée est un rapport d’une institution autre qu’ elle. Et ce, en violation de la procédure admissible. Ce qui suscite une curiosité quant aux motivations réelles de cette session cavalière. Toutefois, il sied de noter que nous, lualabais, dénonçons une mascarade dans le chef de ces misérables députés qui, par ce geste, viennent de cautionner leur mort politique. L’histoire retiendra que Richard Muyej est un citoyen probe. Qu’on nous épargne de la répétition de l’histoire qui ne peut être bénéfique pour l’élan de notre terroir. Que les générations futures sachent que la province a été trahi par ses propres filles et fils qui l’ont vendu pour des intérêts égoïstes. Dixit.

Comments are closed.