jeudi, octobre 28, 2021
DRC
57,470
Personnes infectées
Updated on 28 October 2021 à 3:31 3 h 31 min
DRC
5,449
Personnes en soins
Updated on 28 October 2021 à 3:31 3 h 31 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 28 October 2021 à 3:31 3 h 31 min
DRC
1,091
Personnes mortes
Updated on 28 October 2021 à 3:31 3 h 31 min

l'info en continu

Baisse des prix des surgelés : Sama Lukonde instruit le ministre de l’économie de prendre des dispositions pour que le marché soit inondé des produits

- Publicité-

Le Premier Ministre, Sama Lukonde a présidé, le jeudi 9 septembre 2021 à la Primature, la réunion hebdomadaire du Comité de Conjoncture économique pour la surveillance de la situation socio-économique du pays.

Selon le Ministre d’Etat au Plan, Christian Mwando Nsimba, cette réunion a porté sur la note de conjoncture économique, sur le dossier de la fraude minière dans l’Est du pays, mais aussi et surtout, sur le dossier lié à la baisse des prix des produits surgelés d’importation sur le marché.

- Publicité-

« Il faut retenir que la situation économique reste d’abord globalement stable avec une bonne évolution au niveau des recettes et une bonne maîtrise des dépenses. Il faut également noter que le pacte de stabilité budgétaire est bien respecté. Donc, la situation est sous contrôle », a dit Christian Mwando Nsimba.

Au sujet des produits surgelés d’importation, le ministre du Plan annonce que des dispositions ont été prises pour arriver à la baisse effective des prix.

« Il faut également signaler que le Comité, sous le leadership du Premier Ministre, s’est penché précisément sur la question des surgelés. A ce propos, le Premier Ministre a donné des instructions pour que toutes les dispositions soient prises afin que d’ici à 6 semaines au maximum, le marché soit inondé de manière à permettre effectivement la baisse des prix comme il a été convenu. A cet effet, le Ministre de l’Economie a été instruit de prendre des dispositions de manière à permettre également l’accès au marché d’importation aux importateurs congolais afin de permettre que les prix soient abordables d’ici à la fin de l’année », a souligné Christian Mwando.

Rappelons que les importateurs des produits surgelés refusent d’appliquer les nouveaux prix sur le marché recommandé par le gouvernement.

Bernard MPOYI

- Publicité -

EN CONTINU