Seize morts dans un incident de train sur le chemin de fer Kisangani-Ubundu suite à la vétusté du rail

0
567

Seize personnes dont les femmes et les enfants ont péri mercredi 01 septembre 2021 dans un incident de train, qui a déraillé vers 21h au point kilométrique 47 sur la ligne de chemin de fer Kisangani-Ubundu. Cette ligne est non électrifiée sur plus ou moins 125 Km, dans la province de la Tshopo au Nord-est de la RDC.

Le train marchandise appartenant à la Société Nationale des Chemins de fer du Congo (SNCC) quittait la gare de la ville de Kisangani en partance pour Ubundu, une cité et chef-lieu du Territoire portant le même nom. Le wagon du train transportait des futs de carburant et autres biens importants appartenant aux opérateurs économiques.

Sur le lieu du drame, c’est la tristesse et la désolation. La locomotive s’est lamentablement renversée avec des dizaines de passagers à bord. La surcharge du wagon et l’état vétuste du rail, construit à l’époque coloniale, sont les principales causes de l’incident. Seize corps ont été sortis, du Jeudi au samedi 04 septembre 2021, des décombres du train-marchandise. Trois morts mis sous terre au lieu du drame et d’autres acheminés soit à Kisangani, ou à Ubundu, selon l’origine des victimes.

À Kisangani, des voix s’élèvent après cet énième accident intervenu sur le chemin de fer, qui est actuellement la seule et principale voie ferrée reliant la Tshopo au Maniema. L’on déplore l’état vétuste du rail et des locomotives. Dans un message des condoléances aux communautés locales, la sénatrice Madeleine Nikomba Sabangu se dit éplorée par cet incident ayant causé mort d’hommes. Séjournant à Kisangani, dans le cadre de ses vacances parlementaires, Madeleine Nikomba a lancé un appel pour honorer la mémoire des disparus dans ce drame « en améliorant les conditions des voyages».

« La mémoire des disparus persistera en nous. Nous penserons tous les jours à eux. Toutes nos condoléances les plus sincères à toutes les familles touchées par ce drame. En union de prière avec les disparus, honorons les morts en améliorant les conditions des voyages sur nos routes.» a-t-elle écrit.

L’élue des élus de la province de la Tshopo est très affectée par cet accident. « Je n’arrive pas à y croire. Je ne peux même pas imaginer la douleur laissée par cette triste nouvelle suite au déraillement du train marchandise à 47 kilomètres, pourtant j’essaie sincèrement. (…) J’espère que ce mot de condoléances pourra, au moins, vous prouver que vous n’êtes pas parti pour toujours, bien au contraire, vous vivez en nous.» a-t-elle indiqué dans ce message parvenu dimanche à POLITICO.CD

Par ailleurs, les autorités provinciales ont appelé vendredi à l’ouverture des enquêtes afin d’établir les responsabilités. L’appel a été lancé sur Radio Okapi par Abibu Sakapela, Gouverneur ai de la Tshopo.
Aux dernières nouvelles, le machiniste, conducteur du train infortuné, aurait pris fuite, il était seul dans la cabine de la locomotive.

La ligne de chemin de fer Kisangani – Ubundu est une ligne de chemin de fer à écartement métrique et voie unique en Province orientale entre la gare de Kisangani et Ubundu. Elle est exploitée par la Société nationale des chemins de fer du Congo (SNCC).

Selon nos sources, la ligne fut construite vers 1906 par la Compagnie du Chemin de fer du Congo Supérieur aux Grands Lacs Africains (CFL). La voie a souffert de désaffection en raison du non-investissement et des guerres qui se sont succédées dans la région. Depuis 2012, la SNCC ne dispose sur le tronçon que d’une seule locomotive.

Serge SINDANI