lundi, octobre 25, 2021
DRC
57,432
Personnes infectées
Updated on 25 October 2021 à 16:28 16 h 28 min
DRC
5,411
Personnes en soins
Updated on 25 October 2021 à 16:28 16 h 28 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 25 October 2021 à 16:28 16 h 28 min
DRC
1,091
Personnes mortes
Updated on 25 October 2021 à 16:28 16 h 28 min

l'info en continu

Les régies financières ont collecté 891,6 milliards FC soit 445 millions USD en un mois

- Publicité-

Le Ministre des Finances, Nicolas Kazadi, a présenté la situation de la trésorerie de l’État du mois d’août lors de la dix-huitième réunion du Conseil des ministres tenue par visioconférence ce vendredi 3 septembre 2021. Pour ce qui est de recettes, il a fait savoir que 891,6 milliards de CDF soit 445 millions USD ont été collectés durant le mois d’août. Selon lui, ce mois d’août est particulier car c’est un mois qui a toujours enregistré les résultats les plus faibles les années passées.

En ce qui concerne les assignations budgétaires du mois d’août 2021, le Ministre des Finances note un taux de réalisation de 129%. D’après lui, c’est ce qui justifie la performance de la consolidation dynamique pour la mobilisation accrue des recettes.

- Publicité-

« Selon les statistiques commentées par le Ministre des Finances, la Direction Générale des Impôts (DGI) a réalisé 115% sur ses assignations budgétaires évaluées à 336,8 milliards de CDF. La Direction Générale des Douanes et Accises (DGDA) a atteint 160% sur les assignations mensuelles arrêtées à 224,5 milliards de CDF. Et la Direction Générale de Recettes Administratives, judiciaires, domaniales et participations (DGRAD) a, quant à elle, fait un taux de réalisation de 145% sur ses assignations de 149,6 milliards CDF », ce que rapporte le compte-rendu du Porte-parole du gouvernement, Patrick Muyaya Katembwe.

Nicolas Kazadi a rassuré le Conseil de la détermination du gouvernement à garder le cap de la mobilisation accrue des recettes publiques mais notamment de la rationalisation des dépenses de l’État qui exercent une forte pression sur la trésorerie.

Le Porte-parole du gouvernement congolais signale que ce dossier a été adopté après débats et délibérations.

Christian Malele

- Publicité -

EN CONTINU