samedi, octobre 16, 2021
DRC
57,269
Personnes infectées
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
5,250
Personnes en soins
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
1,089
Personnes mortes
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min

l'info en continu

Les États-Unis encouragent l’IGF pour ses contributions à la lutte contre le détournement de fonds et la corruption en RDC

- Publicité-

Le sous-secrétaire d’État du Bureau des affaires internationales de stupéfiants et de répression (INL), Tobin Bradley encourage Jules Alingete, Chef de service de l’Inspection générale des Finances (IGF) pour ses contributions à la lutte contre le détournement de fonds et la corruption dans le secteur public.

Dans une correspondance envoyée à Jules Alingete et signée par le sous-secrétaire d’État adjoint Tobin Bradley dont une copie est parvenue à POLITICO.CD, le Bureau des affaires internationales dans le domaine des stupéfiants et de l’application de la loi du département d’État est reconnaissant envers l’Inspecteur Général des Finances (IGF) pour ses contributions importantes et espère vivement approfondir leur partenariat.

- Publicité-

« Merci de m’avoir rencontré en juillet pour aborder des travaux importants que vous menez en tant qu’Inspecteur général des finances (IGF) de la République Démocratique du Congo. Il m’a été utile de comprendre comment vos travaux contribuent à la lutte contre le détournement de fonds et la corruption dans le secteur », a écrit Tobin J Bradley, le sous-secrétaire d’État adjoint des États-Unis d’Amérique.

Cependant, il espère que cette rencontre a été également utile pour l’Inspecteur Général des Finances (IGF), Jules Alingete et qu’ils pourront continuer à coopérer à l’avenir.

Rappelons que ce sous-secrétaire d’État adjoint avait effectué une visite de 5 jours soit du 28 juillet au 2 août en RDC en appui au partenariat privilégié pour la paix et la prospérité et la protection de l’environnement conclu par les États-Unis et la RDC.

Lors de sa visite, Tobin Bradley avait échangé avec le Chef de l’État, Félix Tshisekedi sur les possibilités de coopération pour combattre la corruption, renforcer la sécurité civile et lutter contre le trafic des espèces sauvages et l’exploitation illégales des ressources naturelles.

Ces échanges qui se sont élargis avec le coordonnateur de l’agence de prévention et de lutte contre la corruption, l’Inspecteur général des finances (IGF) et le secrétaire exécutif de la Cellule de renseignement
financier, pour accélérer les efforts visant à traduire les personnes corrompues en justice.

Christian Okende

- Publicité -

EN CONTINU