jeudi, octobre 28, 2021
DRC
57,470
Personnes infectées
Updated on 28 October 2021 à 10:31 10 h 31 min
DRC
5,449
Personnes en soins
Updated on 28 October 2021 à 10:31 10 h 31 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 28 October 2021 à 10:31 10 h 31 min
DRC
1,091
Personnes mortes
Updated on 28 October 2021 à 10:31 10 h 31 min

l'info en continu

Pollution des rivières en RDC : le Gouvernement déploie 40 tonnes de médicaments et matériels médicaux aux populations touchées

- Publicité-

Le centre de la République démocratique du Congo (RDC) fait face à une crise humanitaire après qu’un complexe minier de diamants en Angola ait déversé, depuis juillet, des substances toxiques, polluant les eaux des rivières Kasaï et Tshikapa qui prennent leur source en Angola.

Face à cette situation,
les autorités du pays dépêché, jeudi dernier, Eve Bazaiba, la vice-Première ministre en charge de l’Environnement qui après évaluation des dégâts, a signalé que plus de 950 000 personnes sont ainsi exposées.

- Publicité-

Au point des conséquences, elle a évoqué plus de 2 morts, plus de 4 000 cas de diarrhée dans 13 des 18 zones de santé touchées ont été recensé au Kasaï.

Outre la coloration des eaux, des poissons et des hippopotames morts, suspension de l’activité d’extraction de diamant, cette pollution des eaux des rivières Kasaï et Tshikapa a apporté d’autres conséquences, selon la ministre, des femmes présentent des éruptions cutanées et des maladies génitales.

En effet, pour apporter une réponse rapide en vue de sauver la population de ce coin du pays de cette crise, le Gouvernement par l’entremise du Ministère de la Santé Publique, Hygiène et Prévention a déployé, mercredi 01 septembre, une cargaison de 40 tonnes contenant des médicaments Anti diarrhéiques, des appareils et autres produits médicaux ainsi que des dépuratifs afin d’assurer la prise en charge des victimes.

Aussitôt arrivée à Tshikapa, la délégation a présenté, rapporte la cellule de communication du Ministère de santé, Hg ce lot de médicaments et produits purifiants aux autorités provinciales afin de sauver et prévenir les populations face aux multiples maladies causées par des substances chimiques qui ont contaminé les eaux du Kasaï et qui en absorbent l’oxygène.

La cérémonie officielle de remise de ce don du gouvernement central s’est déroulée, indique la même source, le même mercredi 1er septembre à l’Hôpital Général de Référence de Tshikapa où le représentant du Ministre national de la Santé publique, Hygiène et Prévention a remis à titre symbolique quelques cartons des médicaments et produits purifiants d’eau entre les mains du ministre provincial des Finances, Me Hubert NGULANDJOKO.

«(…).Nous sommes venus, au nom du Ministre de la Santé publique, Hygiène et Prévention, dans le cadre de l’assistance humanitaire aux personnes qui ont été victimes des pollutions des rivières Kasaï et Tshikapa. Nous avons apporté ce lot composé des médicaments contre les intoxications, des anti-diarrhéiques, des intrants médicaux contre le paludisme, des bâches pour servir des tentes ainsi que des gels hydrauliques et masques pour lutter contre la Covid-19 », a précisé le Chef de la délégation, le conseiller du ministre de la santé chargé des partenariats, Dr Julien Ntaongo.

Dans le même lot, on retrouve également, peut-on lire dans la dépêche du Ministère, des bladers (mini-citernes) et des purifiants pour créer des points d’eau mobile afin de permettre à la population d’avoir l’accès à l’eau potable et d’éviter de consommer celle qui est contaminée. Donc, au-delà de 40 tonnes des médicaments, il y a également un projet d’urgence de construction des forages d’eau dans les coins touchés.

Très ému, le Ministre provincial des Finances qui fait l’intérim de son collègue de la Santé en déplacement dans la Capitale, a remercié le président de la République pour avoir mobilisé cette assistance.

« (…) Nous remercions le Chef de l’Etat son Excellence Monsieur Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO qui n’a pas hésité à déployer cette importante assistance. Nous devons s’en réjouir. Notre gratitude va aussi au gouvernement central en général et en particulier au ministère de la Santé publique. C’est un sentiment de satisfaction, car personne ne s’y attendait. C’est depuis le 15 juillet 2021que la province a été plongée dans cette situation désastreuse. Le gouvernement provincial étant le prolongement du gouvernement national a mené de lobbying. Ce lot de produits médicaux constitue le résultat palpable », s’est réjoui Me Hubert Ngulandjoko.

Toutefois, le Ministre provincial des Finances du Kasaï a rassuré que le gouvernorat et ses services de santé vont élaborer un plan de distribution afin que ces médicaments arrivent rapidement aux sinistrés.

« (…) cette cargaison n’est pas envoyée au gouverneur, ministres de la province, ni aux médecins ou au Chef de division provinciale de la Santé, mais plutôt elle est destinée à la population sinistrée du Kasaï. Je suis convaincu et persuadé que ces produits arriveront sans nul doute à la destination», a-t-il souligné.

cette mission de solidarité humanitaire va se poursuivre dans toutes les provinces impactées par cette contamination, précise le service de communication du Ministre de la santé.

Dominique Malala

- Publicité -

EN CONTINU