lundi, octobre 25, 2021
DRC
57,432
Personnes infectées
Updated on 25 October 2021 à 17:28 17 h 28 min
DRC
5,411
Personnes en soins
Updated on 25 October 2021 à 17:28 17 h 28 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 25 October 2021 à 17:28 17 h 28 min
DRC
1,091
Personnes mortes
Updated on 25 October 2021 à 17:28 17 h 28 min

l'info en continu

Le CSAC interdit aux médias de diffuser des discours ou débats contenant des propos agressifs et incitatifs

- Publicité-

Le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel et de la Communication (CSAC) siégeant en sa 109è session extraordinaire du 11 août 2021 à Kinshasa a interdit aux médias la diffusion des discours ou débats comportant des agressions verbales et incitations diverses.

D’après le compte rendu de cette plénière rendu public à ce jour, cette décision fait suite aux nombreux rapports du Centre de Monitoring des Medias Congolais (CMMC), ainsi que les inquiétudes de l’opinion publique sur l’escalade actuelle des agressions verbales et incitations diverses des acteurs politiques et sociaux à travers les médias audiovisuels et en ligne.

- Publicité-

« Les agressions verbales et incitations diverses sont de nature à mettre en péril la cohésion nationale et la paix sociale et provoquent déjà des actes de violence dans certaines parties du pays », souligne le CSAC.

Face à cette situation, le CSAC recommande aux médias audiovisuels et en ligne :

  • de ne pas diffuser, ou poster les discours ou débats comportant des agressions verbales et incitations diverses ;
  • d’interrompre hic et nunc la diffusion de toute émission en direct comportant des agressions verbales et incitations diverses.

En outre, l’autorité de régulation de la presse en RDC appelle les professionnels des médias de préparer suffisamment leurs invités avant le début de chaque émission à la radio et à la télévision, conformément aux us et coutumes professionnels et de les recodier pendant les émissions au respect strict des lois de la République et du Code de bonne conduite pour les partis et acteurs politiques

  • D’éviter d’inspirer et d’accompagner les invités dans la digression d’agression verbale et autres incitations à caractère politique.

Entre-temps, les organisations professionnelles des médias sont invités à l’encadrement officient des professionnels des médias dans l’observance du Code d’éthique et de déontologie en vue de la sauvegarde et de la promotion des valeurs républicaines.

De l’autre bord, le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel et de la Communication demande aux acteurs sociopolitiques de s’interdire des agissements et des propos susceptibles d’agressions verbales et autres incitations à travers les médias.

Carmel NDEO

- Publicité -

EN CONTINU