lundi, octobre 25, 2021
DRC
57,432
Personnes infectées
Updated on 25 October 2021 à 1:27 1 h 27 min
DRC
5,411
Personnes en soins
Updated on 25 October 2021 à 1:27 1 h 27 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 25 October 2021 à 1:27 1 h 27 min
DRC
1,091
Personnes mortes
Updated on 25 October 2021 à 1:27 1 h 27 min

l'info en continu

ESU : Muhindo Nzangi clôture son séjour avec « succès » au Kongo Central

- Publicité-

En séjour dans la province du Kongo Central en sa qualité de premier vice-président de la commission de l’UNESCO en RDC, le ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire Muhindo Nzangi Butondo a participé activement à la journée internationale de la traite négrière et de son abolition le samedi 27 aout 2021.

Faisant d’une pierre deux coups, le patron de l’Enseignement Supérieur
a également procéder à l’inspection des établissements sous sa tutelle, d’abord l’Université Joseph Kasavubu de Boma où il a aussi lancé et participé aux travaux de sensibilisation sur les états généraux. Noter que ce même mardi 30 août, il a procédé au même exercice à Matadi dans l’Institut Supérieur de Commerce de Matadi à l’Institut des Bâtiments et Travaux Publics ainsi qu’à l’Institut Supérieur Pédagogique de Matadi.

- Publicité-

Poursuivant ses visites d’inspection en vue d’un état de lieu sans complaisance, Muhindo Nzangi a aussi foulé ses pieds dans les installations du Centre d’Information et de Vulgarisation Agro Alimentaire de Kimpese où il a bénéficié d’une visite guidée sous la conduite du directeur général qui a démontré à son hôte que la devise de son établissement « est de marié la théorie à la pratique ». Ainsi, Muhindo Nzangi a visité les laboratoires de transformation des fruits en jus, de la transformation de manioc en farine de manioc et l’élevage moderne de porc.

L’Institut Supérieur des Techniques médicales de Kimpese et l’Institut Supérieur Pédagogique de Mbaza ngungu étaient la dernière étape de ce périple riche en enseignements. Comme dans les précédentes villes, le ministre Muhindo Nzangi a présenté les biens fondés des états généraux avant d’insister sur la nécessité de réformer le secteur de l’ESU.

Stéphie MUKINZI

- Publicité -

EN CONTINU