mardi, octobre 26, 2021
DRC
57,453
Personnes infectées
Updated on 26 October 2021 à 2:28 2 h 28 min
DRC
5,432
Personnes en soins
Updated on 26 October 2021 à 2:28 2 h 28 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 26 October 2021 à 2:28 2 h 28 min
DRC
1,091
Personnes mortes
Updated on 26 October 2021 à 2:28 2 h 28 min

l'info en continu

CENI : la NSCC et 115 organisations de la société civile annoncent dès lundi des actions de revendication sur l’ensemble du pays

- Publicité-

Réunis, le vendredi 27 août, au centre Theresianum de Kinshasa, autour du processus de désignation des membres de la CENI et les élections 2023 : enjeux et perspectives, la NSCC de Jonas Tshiombela et 115 organisations des forces sociales de la RDC ont insisté sur la convocation par l’Assemblée nationale dans le délai de 72 heures à compter du lundi 30 août, la plénière pour examen et adoption des conclusions de la commission paritaire et adoption de la résolution d’entérinement de 15 membres de la CENI.

Devant la presse, le porte-parole des 116 organisations des forces sociales, Jonas Tshombela dit suivre avec attention soutenue le processus de désignation des animateurs de la CENI depuis la publication du calendrier y relatif par l’Assemblée nationale.

- Publicité-

Le chronogramme de désignation des membres de la CENI étant largement dépassé, Jonas Tshombela et ses pairs notent que les différentes composantes ont déposé les listes de désignation de leurs délégués respectifs à l’Assemblée nationale, une commission paritaire a été instituée au sein de la chambre basse du Parlement pour examen de différentes candidatures et aucune convocation d’une plénière relative aux conclusions de la commission paritaire n’est à l’ordre du jour de l’Assemblée nationale.

Au regard de ce qui précède, les forces sociales de la RDC se disent préoccupées à cause d’une part, du retard que prend le processus électoral et d’autre part, le silence de l’Assemblée nationale en ce qui concerne l’aboutissement du processus de désignation entamé depuis le 14 juillet dernier.

Ainsi, Tshiombela et et ses pairs prennent l’opinion publique à témoin et annoncent dès la semaine prochaine, des actions de mobilisation générale et revendication sur l’ensemble du pays, en vue de barrer la route « au complot de dialogue et glissement » dont, estiment-ils, certaines structures semblent se faire instrumentaliser par « les forces du mal ».

Christian Okende

- Publicité -

EN CONTINU