samedi, octobre 16, 2021
DRC
57,269
Personnes infectées
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
5,250
Personnes en soins
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
1,089
Personnes mortes
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min

l'info en continu

Evaluation de l’état de siège : Nicolas Kazadi a expliqué aux élus le fonctionnement de la chaine de dépenses publiques des fonds alloués aux opérations militaires

- Publicité-

Dans le cadre de l’évaluation à mi-parcours de l’état de siège dans les provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu, la commission Défense et Sécurité de l’Assemblée nationale a auditionné, mardi 24 août, dans la salle de banquets, le Ministre des Finances, Nicolas Kazadi. Devant les membres de cette commission, le Ministre des Finances s’est expliqué en ce qui concerne l’affectation des fonds alloués aux opérations militaires dans les provinces sous état de siège.

Au sortir de l’audition, Nicolas Kazadi a laissé entendre qu’il était venu expliquer aux élus nationaux comment a fonctionné la chaine de dépenses publiques notamment, autour du décaissement des fonds devant soutenir l’effort de guerre des militaires engagés au front en vue de rétablir la paix et la sécurité dans les provinces sous état de siège.

- Publicité-

À en croire Bertin Mubonzi, Président de la Commission défense et sécurité, c’est une deuxième série d’auditions qui se poursuit au sein de la commission après la première avec trois ministres en entre autre le Ministre de la défense, la Ministre d’Etat de la justice, le VPM de l’intérieur représenté par le vice-ministre de l’intérieur.

« C’était important parce que c’est l’aspect financier de l’état de siège qui est en train d’être évalué à ce stade », dit-il.

Il a signifié que ce jeudi 26 août, ce sera le tour du Ministre du Budget, Aimé Boji. Ce dernier viendra, a-t-il souligné, éclairer les élus nationaux pour qu’ils aient une idée claire sur les fonds alloués à l’état de siège, la chaine des dépenses ; comment tout cela a été géré pour l’efficacité des opérations militaires dans l’Est de la République.

« C’était important que nous puissions rencontrer ces deux membres du gouvernement, celui d’aujourd’hui et celui qui va venir le jeudi pour que nous puissions avoir une idée générale sur ce qui se fait et nous permettre d’atterrir en douceur par rapport à ces évaluations que nous avons initiées et que nous allons clôturer à la fin de la semaine », a dit le député Mubonzi qui précise qu’il s’agit d’une question de méthodologie de travail pour permettre à la commission de recueillir les données qui vont contribuer à la manière de mener l’évaluation et de produire à terme le rapport sur l’état de siège à soumettre à la délibération de la plénière de l’Assemblée nationale.

Il sied de signaler que le sort de l’état de siège dépend de ces séries d’auditions début depuis mercredi 03 août de l’année en cours.

Dominique Malala

- Publicité -

EN CONTINU