jeudi, octobre 28, 2021
DRC
57,470
Personnes infectées
Updated on 28 October 2021 à 17:32 17 h 32 min
DRC
5,449
Personnes en soins
Updated on 28 October 2021 à 17:32 17 h 32 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 28 October 2021 à 17:32 17 h 32 min
DRC
1,091
Personnes mortes
Updated on 28 October 2021 à 17:32 17 h 32 min

l'info en continu

Élections 2023 : Lamuka présentera sa proposition de calendrier électoral ce 3 septembre prochain

- Publicité-

Le Présidium de la coalition Lamuka, Fayulu-Muzito, a tenu, ce mardi 24 août, une conférence de presse au siège du parti Nouvel Élan d’Adolphe Muzito sur la problématique de la CENI et de l’organisation des élections qui se profilent à l’horizon de 2023 selon la constitution de la République.

S’agissant de l’organisation des élections, Le duo Fayulu-Muzito réaffirme son attachement au respect de la Constitution de la République et exige sa stricte application, notamment de son article 73 qui stipule : «le scrutin pour l’élection du Président de la République est convoqué par la CENI, quatre-vingt-dix jours avant l’expiration du mandat du Président en exercice».

- Publicité-

Se basant sur cet article, Lamuka informe qu’il va prendre l’opinion nationale et internationale à témoin pour démontrer que les élections peuvent et doivent être organisées conformément à la Constitution de la République car, indique-t-il, si toutes les parties prenantes s’y engagent résolument.

À cet effet, il présentera sa proposition de calendrier électoral pour les élections de 2023 le vendredi 3 septembre prochain au CEPAS situé dans la commune de la Gombe et le même calendrier sera présenté à la communauté estudiantine au collège Boboto le vendredi 10 septembre prochain.

«Le Présidium de Lamuka demande à toutes les forces politiques et sociales acquises au changement démocratique de se montrer à la hauteur des attentes du peuple dans le sens de trouver urgemment un consensus sur la loi portant organisation et fonctionnement de la CENI et sur les règles du jeu qui présideront à l’organisation des élections véritablement démocratiques et apaisées», a appelé le duo Fayulu-Muzito.

Christian Okende

- Publicité -

EN CONTINU