samedi, octobre 16, 2021
DRC
57,269
Personnes infectées
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
5,250
Personnes en soins
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
1,089
Personnes mortes
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min

l'info en continu

ETPS : la Ministre Claudine Ndusi fait de la promotion du travail décent son cheval de bataille

- Publicité-

Améliorer les conditions sociales des travailleurs congolais, tel est le leitmotiv de la ministère de l’Emploi, Travail et Prévoyance sociale (ETPS), Claudine Ndusi M’Kembe. C’est dans ce cadre qu’elle a initié des réformes du secteur du travail, notamment avec l’inspection générale du travail, mais surtout terrain où elle a établi la proximité avec les travailleurs afin de palper du doigt les réalités de leurs conditions socioprofessionnelles.

L’impact de cette démarche au sein de plusieurs entreprises, notamment à Orbite SARL, à l’Usine de Planification de Kinshasa et au Marché Central (Zando), ont porté leurs fruits. A Orbite SARL par exemple, le journaliers bénéficient déjà du 3è palier du SMIG.

- Publicité-

Cette amélioration des conditions sociales et de travail des employés résulte d’une mission d’inspection en faveur des agents journaliers de cette entreprise privée où les résultats n’ont pas tardé. 300 journaliers ont été payés depuis le samedi 14 août conformément au 3è palier du SMIG en vigueur en République Démocratique du Congo.

En outre, Claudine Ndusi a initié une formation qualifiante et continue en faveur de 4 958 travailleurs et demandeurs d’emploi, sans oublier la sensibilisation en collaboration avec le Centre Wallonie Bruxelles sur l’entrepreneuriat. Ainsi, 931 jeunes ont été formés à l’Institut National de Préparation Professionnelle (INPP).

Pour ce qui est de la promotion du travail décent pour un développement durable, équitable, solidaire et inclusif, le ministère a évalué le fonctionnement de la Commission Nationale de l’emploi des étrangers (CNEE), en identifiant les abus contractuels dans le cadre de la production des cartes pour étrangers et la mise en place des dispositifs de sécurisation des recettes issues de la CNEE. Ce qui a permis au Trésor public d’engranger une somme de 503 000 USD.

Claudine Ndusi a également initié une formation, en collaboration avec le CRADAT, de renforcement des capacités des inspecteurs du travail venant de 26 provinces de la République dont le but était d’organiser les administrations nationales et provinciales de l’emploi, du travail, de l’inspection du travail et de la prévoyance sociale.

Au-delà de la relation renouée avec l’Organisation internationale du travail (OIT), Claudine Ndusi, fort de son management et de son lobbying, a fait élire, Modeste Ndongala, président du syndicat Union nationale des travailleurs du Congo (UNTC) à la vice-présidence de l’OIT en marge de la 109è session de de la Conférence internationale du travail de l’OIT.

Confiance retrouvée, le Cradat s’engage à accompagner le ministère de l’Emploi à la concrétisation de la réforme de l’administration du travail initiée par Claudine Ndusi.

Carmel NDEO

- Publicité -

EN CONTINU