mardi, octobre 19, 2021
DRC
57,269
Personnes infectées
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
5,250
Personnes en soins
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
1,089
Personnes mortes
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min

l'info en continu

Pollution des rivières Tshikapa et Kasaï : « il y a une forte dose de fer et de nickel », (Ministre de pêche et élevage)

- Publicité-

Le Ministre de la pêche et élevage, Adrien Bokele, confirme que les premiers résultats des échantillons des poissons morts et de l’eau des rivières Tshikapa et Kasaï sont déjà disponible depuis jeudi dernier.

Ces premiers résultats indiquent, selon le Ministre, « qu’il y a une forte dose de fer, de nickel ainsi que des traces importantes des hydrocarbures, bref une forte toxicité de l’eau ».

- Publicité-

À l’en croire, la conjonction de ces trois constituants absorbent l’oxygène qui est un élément essentiel pour la survie des êtres aquatiques.

D’après la cellule de communication du ministère de la pêche et élevage cité par la radio Top Congo FM, cette toxicité amène des conséquences graves chez l’homme, elle cite notamment : des diarrhées, nausées et même la mort après utilisation de ces eaux polluées.

La même source confirme à son tour qu’une usine de traitement des diamants à Lunda-Suth en Angola est à la base de ce drame.

Après échanges avec son homologue de Lunda-Sud (en Angola) mercredi 11 août, le Gouverneur de la province du Kasaï, Dieudonné Pieme Tutokot avait confié à la presse locale que cette usine a connu une défaillance de fonctionnement, au point de déverser des matières toxiques dans la rivière.

Le Ministre de pêche et élevage a cependant annoncé que depuis le week-end dernier, les eaux commencent à devenir claire mais il a demandé à la population de s’abstenir de la consommation d’eaux de ces rivières.

Le député national Guy Mafuta Kabongo avait saisi, le lundi 9 août, à travers une correspondance, le Vice-premier ministre, ministre de l’Environnement, Eve Bazaiba Masudi, au sujet de la pollution de ces eaux des rivières afin qu’une solution soit trouvée le plus rapidement face au risque inestimable de perte des vies humaines doute de ces premiers résultats.

Dans une interviews accordée à la même station de radio, Guy Mafuta Kabongo doute de la fiabilité de ces résultats, car, estime-t-il, les échantillons n’ont pas été prélevé dans des bonnes conditions et plaide pour des moyens soient mises à la disponible de l’Institut National des Recherches Biomédicale (INRB) pour afin qu’il face son travail.

« Les prélèvements sur base desquels nous attendons les résultats ont été fait en dehors de toutes normes. C’est un député national qui se trouvait à Ilebo qui de bonne foi a prélevé l’eau dans une gourde. Il est grand temps que le gouvernement donne des moyens l’INRB d’effectuer rapidement un voyage pour faire de prélèvement dans les normes », a-t-il fait savoir.

Dominique Malala

- Publicité -

EN CONTINU