PUBLICITÉ

EPST : Tony Mwaba obtient du gouvernement l’octroi de 20 000 FC aux enseignants des milieux ruraux comme prime de brousse

En marge de la quinzième réunion du conseil des ministres qui s’est tenue vendredi 13 août par visioconférence et présidée par le Chef de l’État, Félix-Antoine Tshisekesi Tshilombo, le Ministre de l’enseignement primaire secondaire et technique, le Professeur Tony Mwaba Kazadi a obtenu du gouvernement congolais l’instauration de la prime de brousse pour les enseignants des milieux ruraux d’un montant de près de vingt mille Franc congolais (20 000fc).

Cette prime vient résoudre, d’après le Ministre Tony Mwaba Kazadi, la situation hérité de ses prédécesseurs qui engendre plusieurs frustrations à travers la Republique.

- Publicité-

« Il existe un écart dans la rémunération des enseignants selon qu’ils prestent aux chefs-lieux dans les provinces administratives ou dans les territoires. Ces différences des salaires sont dues au fait que les enseignants des chefs-lieux bénéficient des allocations de transport, logement, contrairement à leurs collègues territoires. Cette situation hérité de nos prédécesseurs engendre plusieurs frustrations à travers la Republique. À Bukavu où j’ai séjourné, les enseignants observent depuis un moment ce qu’ils appellent “Jeudi sans enseignants”. A cet effet, nous avons ajouté 20.000FC à tous les enseignants de la Brousse », a-t-il fait savoir, rapporte la cellule de communication de l’EPST.

À en croire la cellule de communication de l’EPST, le Ministre Tony Mwaba a aussi obtenu l’approbation du gouvernement sur la nomination de quelques animateurs aux postes de commandement vacant des services du ministère de l’EPST.
Cette nomination a-t-il souligné, « vise la recherche de l’efficacité du travail sur terrain en perspective de la bonne rentrée scolaire 2021-2022. C’est aussi pour s’assurer d’un bon accompagnement et meilleur suivi du programme de la gratuité de l’enseignement de base rendu effectif par le Président de la République ».

Ces postes vacants sont, peut-on lire sur la dépêche du Ministère de l’EPST parvenue à POLITICO.CD, les suivants :

• Des inspecteurs principaux provinciaux IPP ;

• Des Directeurs des provinces Educationelles « Proved » ;.

• Des Directeurs provinciaux du Service de Contrôle et de la paie des Enseignants SECOPE ;

• Des inspecteurs chefs des Pools ;

• Des sous Directeurs des provinces éducationnelles  » sous-proved ».

Par ailleurs, Tony Mwaba a également obtenu du gouvernement l’approbation de la revisitation de la convention de gestion avec les confessions religieuses qui totalise à ce jour, a-t-il souligné, 45 ans d’existence et devient obsolète.

« Cette convention totalise 45 ans d’existence et devient obsolète face à l’évolution dont la reforme phare demeure la gratuité de l’enseignement primaire public qui est mise en mal principalement par certains partenaires éducatifs confessionnels », explique Tony Mwaba.

Et pour finir avec des conflits récurrents qui paralysent le bon fonctionnement des services déconcentrés de l’EPST en province, le Ministre a obtenu du gouvernement, indique la cellule de communication de l’EPST, la suppression des postes « Non Organique » qui ne disposent d’aucune attribution précise .

Il s’agit de :

• Directeur de la Province educationelle adjoint « Proveda » ;

• Directeur Provincila du SECOPE adjoint abrégé DIPROSECA ;

• Chef de sous -division provincial Adjoint Soproveda ;

• Chef d’antanne Adjoint ;

La Suppression de ces postes, conclu la dépêche du ministère de l’EPST, entraine le redéploiement des animateurs à des postes déjà existants et maintenir les intéressés aux mêmes grades statutaires.

Dominique Malala

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

1 COMMENTAIRE

  1. Merci beaucoup son excellence le ministre ; et merci a la cellule de communication ; mais appart ce 20.000fc dite prime de brousse , il n’y a rien d’autre à ajouter à tout les enseignants de la RDC ? ?? Et jusque quand doit on attendre l’amélioration des conditions de vie d’un enseignant congolais !!!!

Comments are closed.

EN CONTINU