Décès d’un étudiant à Bangalore : Christophe Lutundula demande au gouvernement d’examiner les conditions de vie des congolais en Inde en vue de leur protection

0
494

Le Vice-Premier Ministre, Ministre des Affaires Étrangères, Christophe Lutundula a présenté lors de la réunion du conseil des ministres du vendredi 13 août, les informations recueillies au terme d’une mission diligentée à Bangalore sur les circonstances ayant menées à l’arrestation de l’étudiant
congolais Joël Malu Shindani et les causes de sa mort pendant qu’il était en garde à vue dans un commissariat de Police.

Après ce décès tragique que le gouvernement congolais place sous la responsabilité entière de l’Etat indien, Christophe Lutundula a sollicité au conseil d’examiner les conditions de vie des congolais en Inde en vue de leur meilleure protection.

En attendant que la famille de l’illustre disparu fixe les modalités de rapatriement du corps du défunt, Christophe Lutundula a préconisé les actions suivantes :

  • La prise en charge, par l’Etat indien, du rapatriement de la dépouille de Joël
    Malu Shindani et des autres dépenses résultant de ce décès ;
  • L’organisation, avec les Ministères en charge de l’Intérieur et de la Santé, du retour au pays des citoyens bloqués en Inde pour de raison de la pandémie à Covid-19 et
    de ceux qui n’ont plus rien à faire en Inde ;
  • Le lancement par le Gouvernement d’un appel aux congolais en séjour irrégulier en Inde de bien vouloir regagner le pays et de se faire signaler à l’Ambassade de la RDC à New Delhi ;
  • L’intérêt des deux Gouvernements à engager des discussions en vue de la conclusion
    d’un Accord de protection mutuelle de leurs ressortissants respectifs sur le territoire de l’un et de l’autre Etat.

« Cet Accord portera aussi sur la collaboration entre les services de police et de sécurité des deux pays afin de prévenir pareils incidents, et de lutter contre la délinquance de leurs ressortissants dans leurs territoires respectifs », renseigne le compte rendu du porte-parole du gouvernement.

Arrêté par la police de Bangalore dimanche dernier, Joël Malu (27 ans ) est mystérieusement décédé en pleine détention. D’après le diplomate Indien reçu à Kinshasa par le patron de la diplomatie congolaise, le jeune Congolais de 27 ans avait été piégé par la police indienne. Il a été, par la suite, attrapé avec la drogue. Arrêté, il a fait, quelques heures après, un malaise à la station de la police.

Carmel NDEO