PUBLICITÉ

Félix Tshisekedi promet de mettre en place le fonds spécial pour soutenir l’entrepreneuriat de la jeunesse congolaise

En marge de la Journée Internationale de la Jeunesse célébrée le 12 août de chaque année, le Chef de l’État, Félix Tshisekedi a reçu une délégation des jeunes congolais venue de toutes les 26 provinces de la RDC, à la Cité de l’Union Africaine (UA).

D’après la Presse Présidentielle, cette délégation était composée des délégués et représentants des jeunes venus de tous les coins du pays y compris ceux de la diaspora, les coordonnateurs, les présidents des structures des jeunes (ONGS, plateformes etc), les jeunes des confessions religieuses, des artistes, des jeunes parlementaires, les jeunes ministres du gouvernement Sama Lukonde et ceux des provinces.

Profitant de cette occasion, ces jeunes congolais ont dénoncé certains injustices dont ils sont victimes notamment la spoliation de certains espaces leur appartenant. À cela s’ajoute le besoin urgent celui d’avoir une autonomie financière.

À en croire la cellule de communication de la Présidence, le Chef de l’État, Félix Tshisekedi a promis à ces jeunes d’accélérer le processus de la mise en place d’un fonds spécial pour le soutien de l’entrepreneuriat de la Jeunesse congolaise.

Le Président du Conseil national de la Jeunesse, William Mokambi a, pour sa part, exhorté la jeunesse congolaise à se soutenir mutuellement, sans discrimination et sans tribalisme et, surtout, à accompagner le Président de la République dans sa gestion du pays.

Dans la foulée, rapporte la presse présidentielle, le Président du Forum national de la Jeunesse, Patrick Katengo, a fait un plaidoyer pour l’émergence d’une jeunesse unie, épanouie et responsable afin de relever les défis futurs.

Cette initiative part du Chef de l’État Félix Tshisekedi qui voulait rencontrer les jeunes en cette journée internationale de la Jeunesse, apprend-on du Président de la Jeunesse du Nord-Kivu Guy Kibira qui a parlait au nom de la délégation. Il a, à cet effet, salué cette initiative personnelle du Président de la République qui, précise-t-il, tenait à s’enquérir personnellement des problèmes de la Jeunesse. Aussi, il a indiqué qu’ils ont remis leur cahier de charge qui reprend clairement les aspirations et préoccupations de la Jeunesse congolaise notamment la paix, la stabilité du pays et la restauration de l’autorité de l’État.

Signalons qu’avant cette rencontre entre la Jeunesse congolaise et le Chef de l’État, il y avait eu du 4 au 10 août dernier au Kongo Central précisément à Kisantu une assemblée générale élective de la Jeunesse congolaise où ils ont réfléchi sur l’élaboration et l’adoption des outils de gestion du conseil de la Jeunesse au niveau national et local.

Christian Okende

- Publicité -

EN CONTINU